Variant Delta : Voici où et quand il vous faudra le pass sanitaire.

pass sanitaire

En France, le variant Delta se développe rapidement. Il est encore possible d’arrêter sa propagation en augmentant le taux de vaccination et grâce au pass sanitaire.

Mais le pass sanitaire va également jouer un rôle plus important que prévu.

La France et Covid-19 est une histoire qui continue à faire parler d’elle. Les Français auraient évidemment aimé pouvoir mettre la pandémie de côté cet été. Mais le variant Delta est de plus en plus inquiétante. Elle gagne rapidement du terrain et pourrait submerger les hôpitaux si rien n’est fait.

pass sanitaire

Afin d’éviter de confiner la France dès le mois d’août, Emmanuel Macron a adressé aux Français des mesures fortes. Certes, elles ne sont pas très populaires. Mais est-il vraiment possible qu’elles auraient été différentes sous d’autres dirigeants ? Impossible de le savoir. Ton Mag vous propose de faire le point sur l’avenir et les nouvelles applications du pass sanitaire sur le territoire. En effet, nous ne nous intéresserons qu’aux faits dans cet article.

Supermarchés, restaurants, cinémas, théâtres, salles de sport, terrasses de café, transports en commun, dans quelle mesure et dans quels contextes le pass sanitaire sera-t-il exigé ?

Il s’applique plus largement en France, mais qu’est-ce que le pass sanitaire ?

Le health pass est un dispositif privilégié avant de mettre en place le dernier recours. En effet, si le pass sanitaire n’est pas au sommet de sa popularité, il permet au moins d’éviter que la France ne soit confinée ou de voir revenir les couvre-feux ou les fermetures de lieux culturels et sociaux. Lundi 12 juillet, à l’issue d’une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité sanitaire, le Président de la République s’est adressé aux Français. Son discours a duré une trentaine de minutes et tout le monde n’a pas eu le temps de tout saisir.


Il y a trois points qui sont indépendants les uns des autres. Lorsque nous sommes en France et que nous voulons nous rendre dans un établissement qui exige un laissez-passer sanitaire, nous avons trois possibilités. Soit nous pouvons prouver que nous avons reçu les deux doses d’un vaccin reconnu en France. En revanche, les délais varient en fonction des vaccins :

2 semaines après la 2ème injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna et AstraZeneca)
4 semaines après l’injection pour les vaccins à injection unique (Johnson & Johnson)
2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant des antécédents de Covid (injection unique).

Soit on peut prouver que l’on est négatif à un test PCR de moins de 48 heures. Et la preuve se fait là encore selon plusieurs options :


à partir du document papier ou PDF du SI-DEP qui accompagne le résultat du test, en scannant le QR Code à gauche du document,
en cliquant sur le lien dans le portail du SI-DEP, qui permet d’importer le résultat du test directement dans TousAntiCovid Carnet.
Enfin, nous pouvons également prouver que nous avons eu Covid-19 et que nous sommes guéris depuis plus de 11 jours et moins de six mois. Et cela nous ramène à la deuxième option en quelques mots.

Quand et où le pass sanitaire s’applique-t-il en pratique ?

Pass sanitaire est déjà en place pour les voyages à l’étranger. En France, il entrera en vigueur à partir du 21 juillet dans une première phase. Il concerne les lieux de loisirs et de culture qui rassemblent plus de 50 personnes. Et il sera exigé dès l’âge de 12 ans.

macron

Puis, dans une deuxième phase, le pass sanitaire est étendu. Début août, il sera exigé en France pour d’autres lieux de rassemblement. Il s’agit notamment des cafés, des restaurants et des centres commerciaux. Mais aussi les établissements médicaux et les transports publics.

Pour ceux qui travaillent dans ces lieux, comme pour ceux qui les fréquentent, le pass sanitaire sera donc obligatoire pour tous. La France fait le pari de ralentir l’avancée de le variant Delta sur le territoire avec le health pass. En effet, les tests PCR seront payants en même temps et la vaccination sera alors l’option la moins contraignante pour les Français. En effet, l’immunité collective devra être obtenue par la vaccination.

Il ne s’agit pas d’une obligation de se faire vacciner (sauf pour les personnels de santé) mais d’une incitation très forte. A tel point que ceux qui ne veulent pas se faire vacciner et préfèrent se faire dépister tous les deux jours pour continuer à vivre normalement, devront mettre de l’argent dans leur poche. Et le président de la France, Emmanuel Macron, le dit bien dans son discours. « La vaccination n’est pas immédiatement obligatoire pour tous ». Elle le sera donc bientôt ?


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !