Valérie Trierweiler : son audacieuse réponse à Yann Moix dégoûté par les femmes de 50 ans.

Valérie Trierweiler ! L’ex-Première Dame vient de répondre à Yann Moix, qui a affirmé trouver le corps des femmes de 50 ans « trop vieux ».

Une réponse cinglante : Valérie Trierweiler ne mâche toujours pas ses mots.

La déclaration de Yann Moix sur les femmes de cinquante ans entraîne de nouvelles réactions. Et une de choix, puisqu’il s’agit de Valérie Trierweiler, ex-Première Dame, qui n’a pas l’habitude d’avoir la langue dans sa poche. Elle publie sur Instagram la Une de Charlie Hebdo, sortie il y a cinq ans, où elle est dessinée, défilant seins nus dans la rue, manifestant contre la phallocratie, avec ces mots inscrits sur le corps : « Fuck the macho ».

50 ans

En plein dans l’actualité, elle dédicace ce dessin à Yann Moix : « J’avais eu l’honneur de faire la Une de Charlie Hebdo il y a très exactement cinq ans. Je dédie aujourd’hui ce dessin d’Honoré à Yann Moix. » L’écrivain avait fait polémique en déclarant dans une interview à Marie Claire qu’il était « incapable d’aimer une femme de 50 ans », trouvant leurs corps « trop vieux”. “Je préfère le corps des femmes jeunes, c’est tout. Point. Un corps de femme de 25 ans, c’est extraordinaire. Le corps d’une femme de 50 ans n’est pas extraordinaire du tout. »

Il avait réitéré ces propos sur RTL, soulevant une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Des personnalités comme Marina Foïs et Valérie Damidot avaient réagi. Valérie Trierweiler, qui s’est montrée dernièrement très complice avec Carla Bruni, est âgée de 53 ans. Elle est en couple avec le rugbyman de 45 ans Thomas Magellan. Qui n’a pas du tout l’air d’être dégoûtée par son corps.

Valérie Trierweiler, toujours aussi amoureuse de Romain Magellan : ce cliché très romantique qui en atteste

Pour accueillir la nouvelle année, Valérie Trierweiler a publié une photo sur son compte Instagram, profitant de l’occasion pour afficher son bonheur avec Romain Magella, l’homme de sa vie.

Valérie Trierweiler nage dans le bonheur et le fait savoir. Difficile de croire qu’il y a cinq ans presque jour jour, l’ancienne Première dame découvrait la liaison de François Hollande avec la comédienne Julie Gayet, en même temps que le reste de la France. Longtemps décrite comme une femme blessée et meurtrie, Valérie Trierweiler a mis de nombreuses années à relever la tête, hantée par le souvenir de sa violente rupture avec l’ex-président de la République. Puis, petit à petit, la journaliste a repris goût à la vie, épaulée notamment par son fils Léonard Trierweiler. N’est-ce pas le jeune homme de 21 ans confiait à Gala, en avril dernier, que sa mère était « une femme très heureuse et comblée » ?

Si l’ex-First Lady a su tourner la page de son histoire d’amour avec François Hollande, c’est surtout grâce à sa rencontre avec Romain Magellan, dont elle est follement tombée amoureuse lors du lancement d’une collecte de fonds pour le Secours populaire, en janvier dernier. Très vite, la journaliste de 53 ans et le rugbyman de 45 ans se trouvent de nombreux points communs, notamment leur engagement commun envers les plus défavorisés. Totalement éprise de son prince charmant, Valérie Trierweiler ne manque jamais une occasion d’afficher sa passion retrouvée, en témoigne les photos prises en novembre dernier à l’hôtel Sofitel, lors d’une soirée organisée au profit de l’association ELA. Quelques heures après le passage à la nouvelle année, la mère de Léonard a publié, sur son compte Instagram, une photo avec son compagnon, souhaitant à ses followers « autant de bonheur que celui que je vis ». Une année 2019 qui semble déjà sourire à celle qui a définitivement retrouvé le chemin du bonheur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Très bonne année à tous. Je vous souhaite autant de bonheur que celui que je vis. #2019 #happynewyear #vivelamour #romainmagellan

Une publication partagée par @ valerie_trierweiler le