Une vague de chaleur est sur le point de s’abattre en France selon les météorologues !

Cette vague de chaleur aura des conséquences désastreuses dans le monde entier. Ce n’est pas la première, et ce ne sera certainement pas la dernière.

Les plus âgés se souviendront de la canicule de chaleur de 2003, qui avait surpris tout le monde. À l’époque, il y a presque 20 ans, personne n’était préparé au réchauffement climatique.

Chaleur : des précédents lourds de conséquences

Bien sûr, les rapports et les prédictions alarmants sur la hausse des températures existaient depuis des décennies. Mais personne n’y prêtait vraiment attention. Une tendance qui existe encore aujourd’hui.

Mais au cours de l’été 2003, la vague de chaleur sans précédent a fait changer les esprits. Les températures ont atteint des niveaux records et la canicule a battu son plein. Cela signifie que lorsque la nuit tombe, les températures ne baissent pas.

vague-de-chaleur

Par conséquent, les personnes vulnérables ont beaucoup souffert de cette chaleur permanente. On estime que plus de 15 000 personnes âgées sont décédées au cours de ce terrible été. Suite à la canicule, de nombreuses mesures ont été prises pour les personnes âgées, notamment l’installation de climatiseurs.

Quant au climat en général, tout le monde a fait la sourde oreille. Le capitalisme est passé en premier, et nous en payons encore le prix. Au cours des deux dernières décennies, le changement climatique est devenu de plus en plus visible. Les vagues de chaleur succèdent aux vagues de froid, et les inondations sont désormais monnaie courante. Et ce n’est que le début.

Le rapport du GIEC est très alarmant pour l’avenir

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, ou GIEC, publie régulièrement des rapports sur le réchauffement climatique. Leur dernier rapport fait froid dans le dos. Il ne s’agit pas d’une vague de chaleur persistante, mais de la fin programmée de la civilisation telle que nous la connaissons. Le site gouvernemental vie-publique.fr nous en donne un aperçu :

La première partie du rapport est consacrée aux effets actuels du réchauffement climatique (+1,09°C en 2021) sur les populations et les écosystèmes :

réduction de la disponibilité des ressources en eau et en nourriture (en Afrique, en Asie et dans les petites îles notamment) ;
impact sur la santé dans toutes les régions du monde (augmentation de la mortalité, émergence de nouvelles maladies, développement du choléra), augmentation du stress thermique, détérioration de la qualité de l’air, etc.

Réduction de moitié de l’aire de répartition des espèces animales et végétales.
Ces effets sont irrémédiables, même dans l’hypothèse d’une limitation de l’augmentation de la température à 1,5°C comme le prévoit l’Accord de Paris. Ils sont encore aggravés par la pauvreté ou l’accès limité aux services. Entre 3,3 et 3,6 milliards de personnes vivent déjà dans des situations de grande vulnérabilité au changement climatique.

Les experts soulignent les impacts futurs sur les populations, avec un milliard de personnes menacées dans les régions côtières d’ici 2050. Parmi les effets en cascade liés aux catastrophes naturelles qui se produisent de plus en plus fréquemment, le GIEC mentionne également les conséquences sur la production alimentaire, la hausse des prix des aliments et la malnutrition.

Comment se préparer à la prochaine canicule ?

L’été commence déjà à pointer le bout de son nez en France. Il est donc important de se préparer à la prochaine vague de chaleur. Les conseils sont les mêmes que pour chaque été. Il est important de bien s’hydrater pendant ces périodes.

De midi à 16h, évitez de vous exposer au soleil. Protégez les personnes âgées en veillant à ce qu’elles boivent suffisamment d’eau et se trouvent dans un environnement frais. Vous pouvez bien sûr utiliser votre climatiseur, mais fermer vos volets et créer un courant d’air fonctionne tout aussi bien.

chaleur

Notez toutefois que si vous pouvez vous protéger de la prochaine vague de chaleur, vous ne pourrez pas vous protéger de l’inévitable réchauffement climatique et de ses conséquences désastreuses sur notre mode de vie. Nous devrons nous adapter, ou périr. Rassurez-vous, il nous reste encore deux décennies avant que tout ne parte en vrille !