Vacances d’été : une mauvaise nouvelle si les Français souhaitent partir en vacances !

La plupart des Français sont obligés de faire des sacrifices pour leurs vacances d’été et ont revu leurs exigences à la baisse...

Nous sommes aux portes des vacances d’été et les Français commencent déjà à préparer leurs valises.

En effet, dans à peine deux semaines, les enfants termineront leur année scolaire et tout le monde attend les vacances avec impatience, c’est évident! Vive la plage, la mer, la montagne ou le dépaysement pour certains!

Hélas, tous les Français n’ont pas non plus les moyens de partir en vacances avec le contexte inflationniste de ces derniers mois … En effet, certains ont dû changer leurs plans. Nous vous expliquons ce que les gens ont prévu pour leurs vacances!

vacances scolaires 2022

En raison de l’inflation sans précédent qui impacte le pouvoir d’achat parmi les Français, 55% d’entre eux ont été contraints de modifier leurs plans de base pour leurs vacances d’été.

Les plans pour les vacances d’été !

Par exemple, Laetitia est mère d’un fils de 11 ans et elle vit du RSA. Pour ces vacances d’été, elle n’a pas fait de plan sur la comète et préserve ses économies.

Alors, pour avoir un peu de soleil, elle va rester avec sa famille dans le sud de la France. Ainsi, cela lui évite de payer l’hôtel ou la location.

Malheureusement, même pour déménager ailleurs en France, elle a dû se préparer et économiser de l’argent. nous avons mis un peu de côté pendant longtemps.

Déjà juste en péage, essence, aller-retour il y en a déjà pour près de 400 euros. Alors déjà ça se calme! Plus les frais, une glace ici,… vous devez y penser bien avant. , explique la maman.

Pour Frédéric, ce n’est pas plus facile de son côté. En effet, il est ouvrier du bâtiment et il travaille toute l’année. Il ne prend congé qu’au moment des vacances d’été.

Mais, cette année, c’est plus compliqué que les autres années en raison de l’augmentation du prix du carburant et d’autres biens de consommation courante.

Le pouvoir d’achat peut ruiner votre été !

Ainsi, avec un faible pouvoir d’achat, il ne pourra pas aller en vacances à l’étrange à cause du coup des billets d’avion , mais ira plutôt à la plage et au camping.

Même cette option représente un budget considérable, car il a quatre enfants. Une semaine de camping, c’est 1500 euros. Deux semaines, c’est 3000. Plus les frais sur le côté, c’est vite 5000 euros.

Et je suis resté en France et je n’ai pas fait grand-chose. , explique-t-il avec regret. Malgré ses tarifs, d’autres Français ont également préféré rester en France cette année. C’est une bonne nouvelle pour les campings, car les réservations sont plus élevées qu’en 2019.

2022 s’annonce comme une très bonne saison , déclare Nicolas Dayot, le président de la fédération nationale de l’hôtellerie activités de plein air.

Les gens ont réservé plus vite. Ils ont besoin de plus de vacances et ont anticipé que les Français iront plus en France et ont donc réservé plus vite pour avoir de la place , poursuit-il.

Didier Arino, le directeur général de Protourisme, était sur la chaîne RMC.Ce dernier a expliqué que le changement de mode des vacances d’été est dû à l’inflation. les vacances vont coûter 12% de plus cette année , dit-il.

Des sacrifices pour pouvoir profiter !

Alors, forcément, dans ce contexte, Partir en vacances, pour beaucoup de Français, cela implique des sacrifices et des arbitrages . Mais, ce qui est certain, c’est que les Français ont besoin de prendre l’air.

C’est ancré dans la culture des Français depuis les congés payés , poursuit-il, ajoutant que la fréquentation est en hausse . Les opérateurs touristiques sont en avance de 18% en chiffre d’affaires par rapport à 2019, c’est considérable.

De plus, pour profiter des vacances d’été, le panier moyen de dépenses des Français va également augmenter: 1900 euros pour une famille de quatre personnes , précise Didier Arino.

En raison du coût du transport et l’augmentation du prix du carburant, on remarque que les Français préfèrent partir plus longtemps, mais moins loin afin d’éviter la multiplication des courts séjours , précise le dirigeant de Protourisme.

L’inflation n’est pas la seule responsable des choix des Français. La pandémie entre également en jeu.

En effet, depuis des mois, les Français ont été privés de leurs proches, c’est donc aussi l’objectif de 70% de ces vacances d’été: partager du temps en famille. Didier Arino évoque même un retour de convivialité . Il est temps!

Les tarifs ont changé !

Même si le tarif a beaucoup changé, les Français sont déterminés à faire des sacrifices pour voir leurs proches. On se serre un peu la ceinture , raconte une chef de famille qui part au Maroc avec sa petite fille.

De plus, les gens ont également changé leur façon de consommer de la nourriture . Pour pouvoir partir en vacances d’été, ils sacrifieront le restaurant et se nourriront .

Vacances

Donc, plus de pique-niques et moins de restaurants. De plus, ils se tourneront également vers des activités gratuites plutôt que le fameux pédalo qui coûte des dizaines d’euros par jour … Bonnes vacances d’été à tous!