Une Miss gravement “brûlée”, le monde de la beauté sous le CH0C.

Pour les sélections de Miss, permettant ensuite d’atteindre le trône et de porter la couronne, les règles sont strictes, la suite dévoilée.

Par conséquent, le candidat doit non seulement avoir un physique parfait, mais aussi une peau parfaite, un visage lisse, des cheveux brillants et des gestes appropriés. En bref, absolument chaque petit détail est scruté à la loupe. Et malheureusement pour Ilham Khallad, un événement sans précédent est venu ruiner son rêve de Miss.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ilham Ilham Khallad (@ilhamkhallad)


En effet, le 18 juin 2019, l’avenir de la jeune femme sera bouleversé. Multipliant les concours de beauté depuis 2008, en 2017, et à 28 ans, Ilham Khallad est élue Miss Maroc, puis Miss Top Model 2018 et enfin Miss Afrique Midi-Pyrénées en 2019. Mais depuis le 18 juin de la même année, la jeune femme ne peut plus travailler dans ce domaine.

Après un mal de dos, la jeune Miss se rend chez son kinésithérapeute à Toulouse, Gérard K, en 2018. Si tout va bien, en 2019, un an plus tard, cette dernière lui présente une machine conçue pour amincir le ventre et détruire les cellules graisseuses, par le froid. Un nouveau système qui fait débat depuis que la Haute Autorité de santé a récemment publié un rapport montrant que de graves complications, telles que des brûlures, avaient été observées chez certains patients.

Inconscient des risques, Ilham Khallad a accepté de tenter une première session, qui “s’est bien passée”, avant le drame de la deuxième étape. Laissant son patient seul pendant 45 minutes avec la machine, à son retour, ce professionnel de la santé a “arraché la peau” de la jeune femme, en retirant la machine. Le lendemain, la Miss a perdu connaissance et a été immédiatement emmenée aux urgences.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ilham Ilham Khallad (@ilhamkhallad)


Interrogée par nos collègues du Parisien, la Missvictime a révélé le certificat médical de l’hôpital indiquant qu’elle avait “des brûlures au premier degré de plus de 10 cm, et des brûlures au second degré de plus d’un centimètre”. Ilham Khallad affirme également que pendant plus de quinze jours, il a souffert de “fièvre, de diarrhée” et a eu des “difficultés à marcher”. Après avoir essayé de contacter le kinésithérapeute, sans succès, il a finalement déposé une plainte le 26 novembre.

Sauf que le lendemain, la reine de beauté s’est évanouie et a été emmenée aux urgences. Les médecins lui ont diagnostiqué une “brûlure au premier degré de plus de 10 cm, et une brûlure au second degré de plus d’un centimètre. Une infirmière a soigné ses blessures pendant dix jours. Et elle garde des séquelles difficiles à concilier avec son travail. Adieu, par exemple, au tournage en maillot de bain.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ilham Ilham Khallad (@ilhamkhallad)


La Miss a donc décidé de porter plainte contre le kinésithérapeute. “Il travaille, je n’en peux plus.” “Je traite beaucoup de gens, je n’ai aucune insatisfaction, mes machines sont à la hauteur. En 20 ans, je n’ai eu aucune plainte”, se défend le médecin face au Parisien. Cependant, selon Ilham, il a échoué deux fois : en n’utilisant aucune protection entre la machine et son ventre et en faisant durer la séance 10 à 15 minutes de trop.

Sauf que le lendemain, la reine de beauté et Miss s’est évanouie et a été emmenée aux urgences. Les médecins lui ont diagnostiqué une “brûlure au premier degré de plus de 10 cm, et une brûlure au second degré de plus d’un centimètre. Une infirmière a soigné ses blessures pendant dix jours. Et elle garde des séquelles difficiles à concilier avec son travail. Adieu, par exemple, au tournage en maillot de bain.

ilham khallad

La Miss a donc décidé de porter plainte contre le kinésithérapeute. “Il travaille, je n’en peux plus.” “Je traite beaucoup de gens, je n’ai aucune insatisfaction, mes machines sont à la hauteur. En 20 ans, je n’ai eu aucune plainte”, se défend le médecin face au Parisien. Cependant, selon Ilham, il a échoué deux fois : en n’utilisant aucune protection entre la machine et son ventre et en faisant durer la séance 10 à 15 minutes de trop.