Un nouveau confinement en vue pour la rentrée 2020, les raisons ?

Rentrée 2020 : C’est maintenant qu’il faut être aux aguets. Les principaux indicateurs épidémiologiques prennent une tournure inquiétante.

Rentrée 2020 : La plupart des hôpitaux se préparent à une possible deuxième vague de Covid-19. Dans un interview, le professeur Xavier Lescure, chef adjoint du service d’infectiologie de l’hôpital Bichat est alarmé par le relâchement de la société face au virus.

Le professeur Xavier Lescure, chef de service adjoint à l’hôpital Bichat, souligne que “lorsque la machine est activée, il est très difficile de l’arrêter à la rentrée 2020.

Tous les marqueurs prévisionnels de l’épidémie ne sont pas favorables. Mais l’expérience de la 1ère vague nous dit que quand la machine est déclenchée, il est bien difficile de pouvoir l’arrêter”, avertit-il.

covid-19

Le docteur indique que, pour l’instant, les centres hospitaliers ne sont pas encore saturés. Mais ce serait une grave erreur de vouloir attendre que la nouvelle vague se déclenche. Si, ensemble, nous ne nous montrons pas plus attentifs au virus, je redoute un feu d’artifice vers le 15-20 septembre (rentrée 2020), se préoccupe le professeur Lescure.

Davantage de jeunes malades

coronavirus-covid-19

Cette époque est à cheval sur la période entre la fin des congés et le retour au travail, qui correspondra à la période au cours de laquelle la maladie est en incubation (rentrée 2020). À la veille de cette seconde vague, les malades restent essentiellement “les seniors ou les personnes fragiles, souffrant de comorbidités ou fortement immunodéprimées”.

Il existe également des patients plus jeunes et/ou des malades présentant des formes moins lourdes que lors de la 1ère vague, indique l’infectiologue.

confinement

Il précise que, même s’il y a ” davantage de tests et mieux ” que lors de la 1ère phase, il est indispensable qu’il y ait ” une totale adhésion de la communauté aux mesures de protection “. “Je ne suis pas là pour porter un jugement, mais la rave party en Lozère était une véritable folie”, explique-t-il.

Rentrée scolaire 2020 : un nouveau protocole de santé plus flexible

Le port d’un masque est imposé aux élèves de plus de 11 ans, la fin de la distanciation physique dans les aires de jeux et les salles de classe, l’accès aux jeux de plein air et le partage des objets permis . Le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse a mis en place un nouveau protocole sanitaire qui spécifie les modalités applicables à la rentrée scolaire 2020 dans les écoles, collèges et lycées.

rentrée scolaire 2020

Un allègement du protocole santé à la rentrée 2020 a été décrété dans les établissements scolaires en conformité avec les prescriptions émises par le ministère des Solidarités et de la Santé et par un avis du Conseil supérieur de la santé publique du 7 juillet 2020.

Ces dispositions s’adressent à la fois aux élèves et aux enseignants. Leur mise en œuvre doit tenir compte du cadre spécifique de chaque établissement.

rentrée 2020

L’éloignement physique mise en place … rentrée 2020 :

Dans les lieux confinés, la distanciation physique n’est plus obligatoire lorsqu’elle n’est pas physiquement possible ou ne permet pas d’accueillir tous les écoliers. Cette disposition s’applique à tous les lieux clos : salles de classe, ateliers, bibliothèques, réfectoires, cantines, internats.

Dans les lieux extérieurs tels que les terrains de jeux, la distance physique ne s’applique pas non plus. Si la distance physique d’au moins un mètre n’est pas possible en raison de la disposition des salles de classe, cet espace est organisé de manière à conserver la plus grande distance possible entre les enfants, et les élèves de plus de 11 ans sont tenus de porter un masque dans la salle de classe.