Brigitte et Emmanuel Macron fêtent la fin des travaux à l’Elysée.

Travaux à l’Elysée : Brigitte et Emmanuel Macron ont inauguré les pièces rénovées à l’Elysée. Et notamment la fameuse salle des fêtes.

Un coup de jeune pour le palais présidentiel, c’est la fin des travaux.

C’est une page qui se tourne. Brigitte et Emmanuel Macron se sont lancés dans un grand projet de rénovation de l’Elysée. Ainsi, le couple présidentiel a commandé un nouveau service de vaisselle. Mais surtout, il a entrepris de grands travaux dans la salle des fêtes pour un montant avoisinant les 500 000 euros dont une grande partie devrait être financée par la vente de produits dérivés.

l'Elysée

« Au total, la présidence a prévu de dépenser 600 000 euros pour rénover la salle des Fêtes, dont 100 000 euros pour le mobilier (chaises et paravents). A elle seule, la moquette va coûter 300 000 euros », affirmait Le Monde au début des travaux. Des sommes exorbitantes qui sont loin de faire l’unanimité.

fin des travaux

Et ce, malgré la nécessité de cette rénovation. Comme l’a assuré le chef de l’Etat lui-même. « On prend toujours le risque d’être caricaturé mais il faut expliquer. L’Elysée est la vitrine de la France et on n’y avait plus investi depuis des années », se justifiait Emmanuel Macron dans les colonnes du Monde.

Brigitte et Emmanuel Macron

Pendant huit semaines la durée des travaux la prestigieuse pièce du palais présidentiel a donc fermé ses portes. C’est pour cela que l’emblématique Noël de l’Elysée, par exemple, n’a pas eu lieu dans le palais présidentiel.

macron

Celle-ci a vu les plus grands de ce monde fouler sa moquette. Près de 200 événements s’y dérouleraient chaque année, selon Le Parisien. Pourtant c’est une salle qui n’a plus rien à voir avec l’originale qui a rouvert ces portes ce mercredi 16 janvier. Fini le rouge empire et l’or qui caractérisaient la salle des fêtes.

C’est un changement radical qui a été effectué. Des photographies ont été publiées de l’inauguration ce mercredi 16 janvier des pièces rénovées de l’Elysée. Le résultat est lumineux, comme l’espérait Brigitte Macron. Et pour cause, l’architecte d’intérieur a opté pour une variation de gris, agrémentée de dorures.