TikTok : connu dans le monde mais également de plus en plus dangereux !

Faut-il se méfier de TikTok ? C’est la grande question depuis le confinement, en 2020, époque où l’application rencontre un succès d’ordre mondial. Avec plus de 1.5 milliards de téléchargements, elle est une application incontournable chez les jeunes, et les moins jeunes.

C’est la grande question, celle qui inquiète les États-Unis au moment où TikTok rencontre son grand succès.

Tiktok : Les États-Unis ne sont pas connus pour une politique de protection des données très lisible. C’est même le flou total. Mais alors, le président Donald Trump ne voit aucun problème à cela.

En revanche, lorsque TikTok est chinoise, et que des données personnelles peuvent, potentiellement, se retrouver entre les mains du gouvernement chinois, cela ne passe évidemment pas.

logo tiktok

Soyons clairs dès le départ: il n’y a jamais eu de preuve que le gouvernement chinois utilise les données personnelles des utilisateurs occidentaux. Il s’agit d’une hypothèse simple, certes plausible, mais qui n’a pas été vérifiée.

La haine que ressent Donald Trump envers Tiktok

L’attaque de Donald Trump contre le gouvernement chinois est d’ailleurs plutôt risible quand on sait que le lanceur d’alerte Edward Snowden a rendu public le projet d’espionnage secret PRISM, qui permet aux États-Unis d’écouter, sans mandat ni contrôle, les citoyens.

Et si la haine que ressent Donald Trump envers Tiktok vient plutôt du sale tour joué par les tiktokers américains, eux qui ont décidé de commander en masse des billets pour une de ses réunions sans avoir l’intention d’y aller? Résultat des courses, une salle presque vide.

En France, l’application n’est pas controversée pour ses liens présumés avec le gouvernement chinois. Ce qui inquiète, c’est plutôt les comportements des utilisateurs de l’application.

Facebook Instagram et Twitter, TikTok est une application où l’on s’envoie de l’amour. Comprenez par là que les utilisateurs peuvent aimer les vidéos. Le but des influenceurs, grands ou petits, est d’avoir le plus de cœurs possible.

Pour cela, il est généralement nécessaire de suivre les tendances ou les défis . Ils sont parfois mignons, parfois drôles. Mais parfois, ils sont aussi dangereux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TikTok_France (@tiktok_france)

Certains utilisateurs TikTok n’hésitent pas à se filmer dans des situations dangereuses tandis que d’autres lancent des défis stupides (arriver à faire deux fois le tour de sa taille avec ses écouteurs filaires ou avoir des hanches aussi larges qu’une feuille A4).

Les médias et les complexes !

De quoi renforcer les complexes et la dépression. Cette maladie touche de plus en plus de jeunes et les études sont formelles: le développement des réseaux sociaux n’y est pas étranger.

Le problème avec TikTok est que tout le monde donne son avis, tout le monde parle, mais personne ne semble réellement qualifié.

Si certains professionnels TikTok viennent apporter leur contribution bienveillante en parlant de leur métier et en essayant de mettre fin aux idées préconçues, d’autres donnent des conseils calamiteux et dangereux pour la santé.

Nous conseillons donc, pêle-mêle, des placements de produits douteux, des produits de médecine esthétique interdits en France, ou nous demandons l’avis des internautes pour des problèmes de santé plutôt que de prendre rendez-vous avec un professionnel qualifié.

TikTok devient comme les autres réseaux sociaux avant d’être une plate-forme qui se conçoit comme un journal qui n’est plus, sur lequel on affiche ses pensées, ses émotions.

Sur lequel on s’expose à des critiques parfois d’une extrême violence, sur lequel on donne un avis sur un sujet qu’on ne maîtrise pas.

Une plateforme qui devient dangereuse !

Nous sommes évidemment loin de l’époque où TikTok poussait à la créativité, avec des filtres, des idées d’édition originales. Les influenceurs se sont emparés de l’application pour utiliser de nouvelles plateformes pour, généralement, ne rien dire, ou dire des choses dangereuses.

Et si la nudité est proscrite (de la même manière parfois aberrante que sur Instagram), les messages haineux ne sont pas supprimés automatiquement, les comptes supprimés peuvent être créés à nouveau sans contrôle.

Bref, il y a encore des progrès à faire pour protéger les utilisateurs des comportements déviants, haineux et dangereux qui peuvent pousser les plus fragiles à commettre l’irréparable.

TikTok

Pendant ce temps, TikTok continue de divertir des millions de personnes dans le monde entier et est utilisé, notamment, par les stars de la chanson pour assurer leur promotion. Billie Eilish et Selena Gomez sont les deux célébrités les plus suivies du réseau.