Ticket restaurant : Des nouveaux changements vous attendent cet été !

Si votre employeur préfère vous donner un carnet de ticket restaurant plutôt qu'un accès à une cantine, vous pouviez vous estimer heureux. Hélas, dans les prochains jours, vous risqueriez d'avoir de drôles de surprises !

Après avoir testé le ticket-restaurant, il est difficile de revenir en arrière. Et pourtant, cette mesure risque de bouleverser vos habitudes!

Grâce à la vidéo ci-dessus, nous faisons le point sur ses connaissances sur le ticket restaurant. Si vous n’êtes pas chef d’entreprise ou représentant du personnel, vous n’êtes probablement pas au courant de toutes ses mises à jour.

Le moins que l’équipe Ton Mag puisse dire, c’est qu’il y aura du changement. Alors, en tant qu’employés, au lieu de les subir, nous vous invitons à les découvrir.

ticket restaurant

À partir de maintenant, nous vous suggérons de boucler la boucle car nous entrons dans une zone de turbulence.

Éviter trop de dépenses avec des tickets-restaurants !

Et qui sait, peut-être, que notre enquête permettra de mieux vous organiser et de répartir plus équitablement vos dépenses avec des tickets restaurant? N’hésitez pas à partager votre expérience avec nous dans les commentaires de cet article!

Multicolores de la crise sanitaire, l’exécutif avait passé des nuits entières à élaborer des stratégies. Au début, Ton Mag pense à tout ce qu’il en coûte.

C’est évident, l’idée de Bruno Le Maire restera à jamais gravée dans les mémoires de tous. Afin d’éviter la faillite du système, et surtout que de tous ces magasins fermés depuis de longs mois, l’Etat verse un salaire aux salariés.

Et s’ils avaient un carnet de tickets restaurant valide, on multiplie son montant par deux! Quelle révolution!

Deux ans après cette crise sans précédent, il est temps de mettre un terme à certaines mesures. Certes, la suppression du port du masque apaise les esprits.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @leknossosgrec

Quant à la présentation du pass santé, elle a été vécue comme un traumatisme pour ceux qui ne croyaient pas en l’efficacité du vaccin. Après trois ventes consécutives d’augmentation, le ticket restaurant doit revenir à son montant initial.

Faire face a l’inflation !

C’est dommage, on s’y est habitué! De plus, en pleine inflation, est-ce le meilleur moment pour perturber le fragile équilibre entre clients et professionnels du secteur?

Vous ne le savez peut-être plus, mais la décision est entre les mains de Bercy. Lors d’une récente réunion, la CNTR tente de trouver un terrain d’entente. Et si on essayait de couper la poire en deux?

C’est-à-dire, quand il s’agit de supermarchés maintenant, nous sommes de retour à la case départ. Après tout, pour son panier moyen, la femme au foyer a souvent besoin d’un billet de 20 euros, et pas plus.

En revanche, si vous devez l’utiliser lors d’une sortie en famille ou entre amis, le montant du ticket restaurant pourrait augmenter et s’établir à 29 euros. Cependant, d’un côté ou de l’autre, cette proposition fait déjà grincer des dents!

Commandée par Worklife, cette enquête Viavoice met en lumière un paradoxe majeur. Tout d’abord, plus de la moitié des propriétaires d’établissements gastronomiques souhaitent conserver le ticket restaurant à un peu moins de 40 euros.

Quant aux commissions, presque la majorité d’entre elles les trouvent beaucoup trop élevées. Encore une fois, établir un compromis pour apaiser les parties est un casse-tête!

Ils ne sont pas valables partout !

Une fois que votre patron vous donne votre ticket restaurant, vous avez tendance à vous promener partout avec. Hélas, vous devrez revoir votre copie. Désormais, il ne sera plus accepté le week-end et encore moins les jours fériés.

Si Ton Mag essaie de résumer les choses, elle dirait qu’en Novembre, Décembre, janvier, mai, Juillet, Août, il est impératif de trouver un autre moyen de paiement que les tickets restaurants pour le shopping et les loisirs.

Cette fois, cela ne vaut pas la peine d’appeler le Père Noël à la rescousse, il ne pourra rien y faire pour les tickets restaurants.

Cependant, une fois mis sur la table des négociations, l’argument avancé par la CNTR est prêt à réfléchir. il ne servait qu’à épuiser les stocks !

Ticket

Vu à travers ce prisme, il est évident que les Français ne peuvent que constater l’ampleur des dégâts. Cependant, en ces temps d’inflation et de hausse des prix, ils auraient encore besoin d’un coup de pouce. Qui aura le dernier mot? Promis, nous vous tiendrons au courant!