François Hollande commente les taxes sur les carburants, faisant une offre en faveur des Français.

Selon François Hollande, “toutes les recettes tirées de ce surplus de taxes doivent être redonnées aux Français”. Vous en pensez quoi ?

L’ancien président de la République est revenu sur le mouvement des “gilets jaunes” estimant qu’il s’agit d’une aspiration populaire à être “regardé, entendu et compris”.


Ce 26 novembre, alors qu’il était l’invité de France Inter, François Hollande a déclaré qu’il souhaiterait une “compensation” en plein milieu des protestations des français par le mouvement gilet jaune.

Selon lui, “toutes les recettes tirées de ce surplus de taxes doivent être redonnées aux Français”.

“Il y aura 30 centimes d’augmentation du gazole sur le quinquennat et 16 centimes sur l’essence”. Il juge donc que tout ce surplus devrait revenir au Français comme “chèques énergie” plutôt que d’être utilisé “pour 300 000 ou 500 000 personnes mais pour 10 ou 12 millions de foyers.”

L’ancien président a aussi parlé de ce qu’il pensait du mouvement gilets jaunes. et pour lui, ce mouvement est “une aspiration populaire à être regardé, à être entendu, à être compris”.


Une chose bien éloignée de la “peste brune” dont parlait Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics

“Comment peut-on utiliser des mots comme ça ? Cela déconsidère celui qui emploie ces mots-là. Au-delà des instrumentalisations qui existent, des violences qui sont absolument insupportables, il y a, dans une partie du peuple français, une aspiration à être compris, qu’on sache exactement ce qu’est la vie de ces femmes et de ces hommes”, a déclaré François Hollande.

Il a ajouté que ce n’étaient pas les catégories populaires qui “n’en peuvent plus”, mais aussi les “retraités, des personnes salariées qui ont des contraintes de plus en plus insupportables, pas seulement pour le transport.”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La France est éplorée, affligée, mais elle est forte et le sera toujours plus que les fanatiques qui veulent aujourd’hui la frapper. #Nice

Une publication partagée par François Hollande (@fhollande) le

Selon lui, le gouvernement actuel devrait être beaucoup plus à l’écoute du peuple.

“Le pouvoir a levé des impôts supplémentaires sans dire ce qu’il allait en faire et il a baissé les impôts de ceux qui étaient les plus privilégiés. À un moment, ça coince.”

On sait que François Hollande et Ségolène Royal ont été en couple pendant plusieurs années et qu’ils ont eu 4 enfants ensemble, Thomas, Clémence, Flora et Julien. Tous les deux se sont rencontrés alors qu’ils étaient encore étudiants à l’ENA, en 1978. Après avoir eu leurs 4 enfants et avoir vécu 29 longues années ensemble, ils ont fini par se séparer, en 2007.

On aurait pu croire qu’avec une vie de couple si remplie, ils se seraient mariés. Mais non. Ségolène Royal et François Hollande ne se sont jamais dit oui. “Contrairement à ce qui a été écrit ici ou là, le fait que nous ne nous soyons pas mariés avec François Hollande n’était pas du tout un modèle idéologique ou un refus de quoi que ce soit”

“Nous nous sommes engagés très tôt dans des carrières politiques. C’était compliqué, avoue Ségolène Royal à Point de vue. Et puis, c’était une époque où les mariages étaient plus des affaires de familles que de couple.”