Si vous connaissez quelqu’un avec ce tatouage, méfiez-vous.

Les tatouages sont souvent décoratifs, mais parfois, il s’agit d’un langage en soi, surtout dans le cas de criminels. Par exemple, le tatouage homme et femme avec les trois points noirs entre le pouce et l’index.

tatouage

L’art corporel qu’ils arborent peut en dire long. Il n’y a aucune règle dans le milieu carcéral sur le tatouage homme et femme éphémère.

Le tatouage homme et femme éphémère sur le corps ! A découvrir

Tatouage-3-points

Cela signifie en général « ma vie folle ». Le porteur de ce tatouage homme et femme indique qu’il vit comme un bandit ou a déjà fait de la prison. Assez répandu, il ne s’agit pas d’un signe d’appartenance.

Tatouages

Il en existe une autre variante de tatouage homme et femme, soit un carré formé de cinq points. Les côtés signifient la prison, et le point au centre le prisonnier.

Tatouage-larme

Un autre type de tatouage homme et femme populaire sont les larmes tatouées sous les yeux.

Tatouage homme et femme: Le sens peut toutefois varier, entre une profonde tristesse, mais aussi le temps d’emprisonnement, une larme pouvant équivaloir à une dizaine d’années d’incarcération, ou encore le nombre de victimes.

tatoo

Il y a aussi les combinaisons de chiffres ou de lettres sur ce tatouage homme et femme, par exemple EWMN qui signifie « méchant, mauvais, diabolique, fou » (evil, wicked, mean, nasty) et est souvent tatoué sur l’extérieur des phalanges.

Tatouage-prisonier

D’autres criminels préfèrent les suites de chiffres, comme « 1488 ». Ceci fait référence à des paroles de David Eden Lane, un extrémiste américain. « Nous devons assurer l’existence de notre peuple et un avenir pour les enfants blancs. » Tandis que le 88 fait référence à la huitième lettre de l’alphabet, soit H et correspond donc à Heil Hitler.

Tatouage-décoratif

D’autres symboles de tatouage homme ou femme font référence à des gangs. Par exemple, une couronne avec 5 pointes est le signe des Latin Kings, un gang fondé par des immigrants portoricains au cours des années 1960 à Chicago.

Tatouage-corps

Il y a aussi le grand M de la mafia mexicaine.

Mais de nombreux symboles et tatouages peuvent avoir une signification selon le pays, la période où il a été fait et la culture. Ne jugez pas sans savoir.

Si, pour certains, le tatouage homme ou femme se limite à une œuvre artistique, d’autres y voient un puissant symbole qui soulage l’âme et qui marque à jamais.

Après plus de deux décennies dans le domaine, le tatoueur Yan «Popo» Poliquin et la propriétaire du studio de tatouage et de perçage drummondvillois La Reine de Pique, Landy Rose, se souviennent davantage des rencontres humaines que des différentes œuvres d’art.

«“Popo“ a vraiment un grand cœur. Il y a un moment qui m’a marqué. Un homme est venu nous voir et il venait de perdre un proche. Il voulait se faire tatouer rapidement. Son âme pleurait. Même si Yan avait une grosse journée devant lui, il lui a dit de se présenter au studio en soirée et qu’il finirait à minuit s’il le fallait», se souvient Landy Rose.

«Je lui ai donné le tatouage femme et homme éphémère, renchérit Yan Poliquin. C’était vraiment venu me chercher. Ça m’arrive d’avoir la larme l’œil, lors d’une consultation, au moment d’apprendre la raison pour laquelle la personne se fait tatouer. Lorsqu’on fait un tatouage, on fait un cadeau à une personne. Ça fait partie des bons côtés de notre job. On peut voir le soulagement et la libération qu’on apporte aux gens.»

Impossible de gagner sa vie comme tatoueur et de traverser le temps en se fiant exclusivement sur son talent artistique. L’aspect humain joue un rôle essentiel dans le processus de création. L’œuvre représente souvent un chapitre important de la vie d’un individu. Et ce, pour l’éternité.

tatouage ephemere

«Tu te rends compte ce qu’est réellement le tatouage femme et homme éphémère dans la cour des grands, convient Yan Poliquin. Ce n’est pas parce que ta mère te dit que tu dessines bien au secondaire que tu vas être bon. Le côté humain est important et ce n’est pas tout le monde qui est capable de gérer ça. Je dois presque toujours jouer un rôle de psychologue. Quand les gens ont mal, ils parlent de leurs problèmes. Un tatouage, ça peut faire du bien à l’âme. Je vois souvent des clients qui se lèvent de leur chaise en pleurant après le tatouage, à cause des souvenirs reliés à ce que je fais.»

Popularité du tatouage homme et femme

Les Drummondvillois sont de plus en plus nombreux à s’offrir un tatouage en cadeau. Cet art s’est démocratisé depuis quelques années. Les tatouages ne sont plus exclusivement associés aux jeunes rebelles, comme c’était le cas à l’époque.

«On ne peut pas expliquer ce qui s’est passé. Les gens sont peut-être moins coincés, lance Landy Rose en riant. Ce qu’on sait, c’est qu’il n’y a plus de classes sociales qui s’approprient les œuvres. Il y a des gens de tous les âges qui se font tatouer. Je suis heureuse de voir ça. Les gens sont beaucoup plus informés qu’ils ne l’étaient à l’époque.»

tatouage femme

Landy Rose a découvert cette passion à l’adolescence, en voyant son frère s’exercer comme tatoueur. La flamme qui l’anime depuis plus de 20 ans ne s’éteindra pas de sitôt.

«Je veux faire ça toute ma vie», affirme sans hésiter la dame âgée de 38 ans. Son commerce célébrera d’ailleurs son cinquième anniversaire à la fin septembre. Elle espère le voir traverser le temps, à l’image de sa passion, pour continuer à faire en sorte que ses rencontres soient aussi marquantes que ses œuvres.

Un style de vie

Le risque de prendre une décision irréfléchie pour suivre la mode est bien présent en matière de tatouage femme et homme éphémère. Certains peuvent le regretter.

«Porter un tattoo, c’est un style de vie. À un certain point, tu ne les vois plus, car ils font partie de toi. On cerne les gens pour qui c’est une mode. Ils veulent tous la même affaire. Il y a quelques années, c’était celle d’avoir un tribal dans le bas du dos. Maintenant, c’est de se faire tatouer une horloge ou un pissenlit qui part au vent avec des oiseaux. On a une politique chez nous : on veut seulement travailler avec des adultes. Il ne faut pas oublier qu’encore aujourd’hui, un tatouage particulier peut empêcher quelqu’un de percer dans certains métiers», explique Landy Rose.

tatouage homme

Le tatoueur Yan Poliquin suggère quant à lui aux intéressés d’y réfléchir à deux fois, avant d’aller de l’avant avec un tatouage.

«La première fois, ne commence pas avec les côtes, recommande-t-il. Ça fait mal et tu ne voudras plus jamais revenir. Tu vas te décourager, parce que la douleur est atroce. De mon côté, lorsque je dois faire une œuvre dans le cou d’une personne, ce n’est pas facile. Il n’y a pas de place et la personne peut se retrouver dans une position inconfortable.»

Tatouages femmes sur instagram – découverte