Découvrez toute la biographie de la chanteuse Michèle Torr qui chante le romantisme, “Une vague bleue”, “Cette fille c’était moi”,”La séparation”.

Michèle Torr commence réellement sa carrière en 1964 avec “Dans ma rue”, “Dans mes bras oublie ta peine”, “Viens me le dire à l’oreille”, “On se quitte” – elle interprète des chansons anglo-américaines traduites en français, et un grand succès avec l’adaptation du “Only You” des PLATTERS. Michèle Torr chante également des compositions inédites et rejoint aux yeux des français, la bande de “Salut les copains” et “Âge tendre et tête de bois”, aux côtés de Sylvie VARTAN, Johnny HALLYDAY, SHEILA, ou CHRISTOPHE (avec qui elle aura un fils en 1967, Romain VIDAL).

En 2011, Michèle Torr (ayant repris un prénom à deux L) chante de nouveau à l’Olympia, une scène devenue régulière pour elle, et voit enfin la sortie en DVD du moyen-métrage “L’amertume de la chanteuse (devant l’utilité des fils barbelés” (avec aussi Nancy HOLLOWAY, STONE et Rika ZARAÏ), dont les bénéfices sont reversés à l’association Pro Aid Autisme.

Elle a toujours conservé un public qui lui est très fidèle. Elle enchaîne des compilations de ses anciens succès, mais fait moins de nouveaux albums. En 2012, paraîtra “Chanter c’est prier”, qui reprend des succès de Francis CABREL, Céline DION, la comédie musicale “Les dix commandements”…

Michèle Torr possède l’un des plus beaux palmarès de la chanson française avec plus de 35 millions de disques vendus à travers le monde, une trentaine de disques d’or et un disque de platine. Elle réside actuellement près d’Aix-en-Provence.