Line Renaud, Jacqueline Enté de son vrai nom, naît le 2 juillet 1928 à Pont-de-Nieppe. Fille unique d’Edmond Enté, routier, et Simone Enté, sténodactylo.

Line Renaud passe son enfance près d’Armentières et commence à chanter dans le café ouvrier de sa grand-mère dès son plus jeune âge. A 16 ans, elle intègre l’orchestre de Radio-Lille sous le pseudonyme Jacqueline Ray.

En septembre 1945, la jeune chanteuse Line Renaud passe sa première audition à Paris devant un artiste chevronné, Louis (dit Loulou) Gasté, l’idole de sa jeunesse. Le résultat n’est pas suffisamment convaincant, elle repart dans le Nord afin de travailler son répertoire. Au printemps 1946, déterminée à réaliser son rêve, elle quitte sa région natale, avec l’autorisation de sa mère, pour s’installer à Paris avec ses économies. Elle revoit Loulou Gasté qui lui trouve un nom de scène, Line Renaud, et lui écrit ses premiers succès (Le complet gris, Il n’était pas sentimental du tout…).

En 1949, Line Renaud remporte le Grand Prix du Disque avec le titre Ma Cabane au Canada. En 1955, à l’issue d’un spectacle qu’elle donne au Moulin-Rouge, Bob Hope lui propose un contrat pour plusieurs shows aux Etats-Unis. La chanteuse se produit alors à New York et à Los Angeles. Durant son exil américain, elle se lie d’amitié avec Dean Martin, Frank Sinatra ou encore Elizabeth Taylor. Artiste complète, elle est engagée au Dunes, un casino de Las Vegas, comme meneuse de revue entre 1963 et 1965. Elle entame alors une carrière dans le music-hall entre Paris et Las Vegas jusqu’à la fin des années 70.

De retour en France, elle débute une carrière de comédienne dans la pièce Folle Amanda de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy (1981). Au cinéma, elle choisit ses rôles avec parcimonie (Ripoux contre Ripoux, Belle maman,Chaos, Bienvenue chez les Ch’tis et plus récemment Croisière). Mais c’est pour le petit écran qu’elle multiplie les rôles depuis le début des années 90; Suzie Berton, Le miroir de l’eau, Les Rois maudits, Petits arrangements avec ma mère…Line Renaud revient régulièrement sur les planches comme en 2007, lorsqu’elle triomphe aux côtés de Muriel Robin dans Fugueuses de Pierre Palmade. Elle enchaîne avec deux autres succès au théâtre; Très chère Mathilde (2009) et Harold et Maude (2012).

Trente ans après avoir fait ses adieux à la scène, Line Renaud sort un album en novembre 2010 intitulé Rue Washington, sur lequel elle chante en duo avec Johnny Hallyday et Mylène Farmer. Ce retour à la chanson lui permet de donner, à 82 ans, son premier concert à l’Olympia. En 2015, elle est au générique de deux téléfilms, Dix pour cent de Cédric Klapisch et Rappelle-toi de Xavier Durringer.

Au milieu des années 80, l’artiste Line Renaud devient l’icône de la lutte contre le sida. Elle donne son premier gala au Paradis Latin en 1986, dont les bénéfices sont reversés à l’Institut Pasteur. Depuis, au sein de Sidaction, elle mobilise les artistes afin de récolter des fonds pour la recherche d’un vaccin.

Côté vie privée, Line Renaud épouse son pygmalion Loulou Gasté en 1950. Le couple n’a jamais eu d’enfant. Dans son autobiographie, Et mes secrets aussi (2013), elle révèle son idylle avec le directeur du Caesars Palace de Las Vegas, Nate Jacobson, durant les années 60. Loulou Gasté décède le 8 janvier 1995.