Charlotte Gainsbourg est la fille de Serge Gainsbourg et de Jane Birkin, elle a vu le jour le 21 juillet 1971 à Londres. Voici son histoire.

En 1985, Charlotte Gainsbourg reçoit le césar du meilleur espoir féminin pour son rôle de jeune fille rebelle dans « L’effrontée » de Claude Miller.

En 1986, Charlotte Gainsbourg joue dans un film réalisé par son père « Charlotte For ever ». Cette jeune fille apparaît à l’écran comme à la ville, sauvage, naturelle et simple, c’est pourquoi Claude Miller pense à elle pour jouer dans « La Petite Voleuse » en 1988.

En s’imposant avec sa personnalité dans des films tel que « Merci la vie » (1991) de Blier, « Amoureuse » de Jacques Doillon (1993), « Love etc » (1996) et « Jane Eyre » (1996), Charlotte Gainsbourg ne tarde pas à faire oublier ses ascendants. En 2000, elle reçoit le César du Meilleur second rôle pour « La Bûche ». En 2001, elle joue dans « Ma femme est une actrice », réalisé par son mari Yvan Attal, qu’elle a rencontré à 19 ans sur le tournage d’« Aux yeux du monde » d’Eric Rochant. Yvan fait à nouveau jouer Charlotte dans « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » en 2004.

En 2006, Charlotte retourne à la musique et s’entoure de personnalités comme Jarvis Cocker, Nigel Godrich, Tony Allen, le groupe Air et sort l’album « 5.55 ».Charlotte Gainsbourg excelle dans les films français : « L’un reste, l’autre part » et « Prêtes moi ta main », mais est aussi sollicitée par le cinéma international et joue dans des grosses productions hollywoodiennes : « La science des rêves » de Michel Gondry en 2006, « 21 grammes » en 2004 et « I’m not there » de Todd Haynes en 2007. Charlotte Gainsbourg aurait dû reprendre le rôle de Kate Connor dans « Terminator 4 » mais a dû annulé pour cause
d’emploi du temps trop chargée.

En 2009, Charlotte Gainsbourg préside la 34ème cérémonie des César aux côtés de Sean Penn et reçoit au festival de Cannes, cette même année, le Prix d’interprétation féminine pour son rôle dans le film polémique de Lars von Trier, « Antichrist ». Elle sort également son troisième album « IRM » avant d’interpréter en 2010, le rôle d’une mère de famille veuve dans l’émouvant film de Julie Bertucelli « L’Arbre ».

En 2011, Charlotte Gainsbourg revient sous l’œil et la caméra de son compagnon, Yvan Attal, dans « Do Not Disturb » et se consacre aussi à la musique avec « Stage Whisper ».

En 2011, elle retrouve la direction du réalisateur danois Lars von Trier et donne la réplique à Kristen Dunst dans « Melancholia ». Charlotte Gainsbourg accompagne également Pete Doherty dans l’adaptation cinématographique de l’œuvre de Musset « Confession d’un enfant du siècle ».

En 2013, Yvan Attal fait une demande de mariage en public à sa compagne depuis vingt-deux ans lorsqu’il reçoit l’Ordre du mérite. Ensemble, ils ont eu trois enfants : Ben, né en 1997, Alice Jane née en 2002 et une petite Joe, né en 2011.