Céline Dion commence très tôt sa carrière de chanteuse.

Céline Dion est repérée par René Angelil dès l’âge de douze ans. Elle connaît un succès immédiat et enregistre ses premiers albums en 1981. Les albums s’enchaînent, notamment : « Incognito », « S’il suffisait d’aimer », disque de diamant en France et disque de platine au Canada, ou encore « Céline Dion ».

Elle commence très tôt sa carrière de chanteuse.

Elle compte des dizaines de tubes à son actif : « S’il suffisait d’aimer », « Ziggy » ou encore « My Heart will go on », la B.O de « Titanic ».

Elle enchaîne depuis le début de sa carrière les tournées mondiales et ses concerts se jouent tous à guichets fermés.

En août 2016, pour évacuer des mois de deuil très difficiles après la perte de son mari, René Angélil, elle sort un nouvel album en français, le bien nommé « Encore un Soir ».

Elle a vendu plus de deux cents trente millions de disques à travers le monde.

Une star en devenir

En 1987, Céline Dion enregistre l’album « Incognito » sur lequel figure « Ne partez pas sans moi » qui lui permet de remporter le concours de l’Eurovision (pour la Suisse). Au début des années 90, Céline sort son premier album en anglais, « Unison », sur lequel on trouve le tube « Where Does my Heart Beat Now ? » .

L’accueil est chaleureux et la chanteuse pose les jalons de sa carrière internationale. Céline Dion enregistre également un « Dion chante Plamondon » en 91, puis l’année suivante, elle participe au concept-album anglais de «Starmania », intitulé « Tycoon », sur lequel elle reprend « Ziggy ». De plus, son interprétation du générique du dessin animé de Disney, « La Belle et la Bête », est un triomphe international.