La production abîme un tableau d’un vendeur dans “Affaire Conclue”.

Tableau : dans Affaire Conclue, un vendeur venu de Cannes a eu la mauvaise surprise de voir son objet à vendre dégradé dans le transport.

Le transport assuré par la production jusqu’au plateau de France 2. Et cela a causé un accroc très visible…

Comme tous les jours, les acheteurs d’Affaire Conclue étaient réunis afin de saisir les bonnes affaires que les vendeurs d’un jour amènent sur le plateau de France 2. Ce 14 février c’est Sylvain, le propriétaire d’un tableau acheté 40 ans plus tôt et transporté depuis Cannes jusqu’à Paris, qui est venu le présenter à la bande d’Affaire Conclue. Malheureusement, au moment de découvrir son tableau pour une estimation avec le commissaire-priseur et Sophie Davant, Sylvain a eu la mauvaise surprise de le retrouver très abîmé.

C’est lors du transport jusqu’au plateau que le choc a eu lieu, formant alors un accroc très visible sur le tableau du vendeur avant même de passer en salle des ventes. Mais à peine Sylvain a t-il eu le temps d’évaluer les dégâts que Sophie Davant l’a tout de suite rassuré : “Juste pour vous rassurer Sylvain, le petit accro qui s’est produit ce matin sera bien sûr pris en charge par la production et restauré. Ne vous inquiétez pas de ça, on assume nos responsabilités”, a t-elle annoncé tandis que Sylvain retrouvait le sourire. “C’est gentil, il n’y a pas de problème”, a t-il déclaré de son côté. À chaque problème, sa solution !

célébrité

Affaire conclue (France 2) : qui s’occupe de transporter les objets des vendeurs jusqu’au plateau télé ?

Les objets des vendeurs d’Affaire conclue sont-ils acheminés jusqu’au studio télé par la production ou bien les vendeurs eux-même ? Voici la réponse.

star

Si vous regardez France 2 l’après-midi, vous ne pouvez pas louper Affaire conclue ! Véritable phénomène, l’émission d’enchères animée par Sophie Davant enchaîne les records d’audience. Cela grâce notamment à une rigoureuse sélection des objets par la production. Cette dernière nous l’assure : pas question de choisir les candidats sur leur physique ou leur capacité à être à l’aise devant la caméra, comme cela est le cas dans d’autres émissions. Ici, seul l’objet compte. Mais au fait, les objets des vendeurs sont-ils acheminés jusqu’au studio télé – qui se situe à Saint-Denis, au Nord de Paris – par la production ou bien par les vendeurs eux-même ?

Si l’objet est petit et facilement transportable, c’est le candidat lui-même qui s’occupe de l’amener à l’enregistrement, son trajet étant toujours défrayé, qu’il habite en région parisienne ou en province. Dans l’hypothèse où l’objet est trop volumineux, la production paye alors un transporteur qui se charge de l’acheminer !