Sylvie Vartan en larmes répond à Laeticia Hallyday et ça vient du fond du cœur.

Sylvie Vartan en larmes répond à Laeticia Hallyday et ça vient du fond du cœur.

Sylvie Vartan taclée à distance par Laeticia Hallyday lors du passage de la veuve de Johnny sur l’antenne de RTL, contre attaque.

Sylvie Vartan, pour le premier concert de sa tournée, a pris le temps de répondre à la mère de Joy et Jade devant son public marseillais.

fond du cœur

La tournée est enfin lancée. Sylvie Vartan a foulé, samedi 20 octobre, les planches du Silo, à Marseille, pour le tout premier concert de la tournée qui la mènera en France et en Belgique jusqu’au mois de décembre prochain. Sur scène, l’interprète de La Maritza a ému les spectateurs, repris certains de ses plus grands tubes mais également évoqué le grand amour de sa vie: Johnny Hallyday, disparu en décembre dernier.

Sylvie Vartan en larmes

Les larmes aux yeux, la gorge nouée, la mère de David Hallyday a prononcé les quelques mots suivants: « Nos duos étaient souvent le reflet de notre vie tumultueuse. La vie nous a séparés mais nous avions beaucoup d’amour et de respect l’un pour l’autre. L’amour que nous avons eu ne s’éteindra jamais. » Tout au long de cet hommage, des photos du Taulier ont défilé sur un écran géant. Des clichés soigneusement sélectionnées par la chanteuse: Johnny Hallyday jeune, Johnny sur scène, Nathalie Baye, Laura enfant mais, comme le précise La Provence, « rien sur les dernières années de la star disparue ».Comme si la mère de Jade et Joy n’avait pas joué de rôle dans la vie du rockeur. Pour mieux la tenir à distance.

Laeticia Hallyday

En replongeant ainsi dans le passé du Taulier, Sylvie Vartan répond subtilement au tacle lancé la veille par Laeticia Hallyday. Invitée par Marc-Olivier Fogiel à s’exprimer au micro de RTL quelques heures avant le concert organisé à Marseille, la dernière épouse de Johnny Hallyday avait profité de cette tribune publique pour tacler les ex-compagnes de son défunt mari. « J’ai apporté à mon homme ce que personne n’avait su lui donner avant, avait-elle assuré. Je lui ai permis de panser certaines blessures qu’il n’arrivait pas à panser avant ». Si la remarque aurait pu passer inaperçue, elle n’a visiblement pas laissé Sylvie Vartan de marbre.