Sylvie Tellier se fait violemment recadrer ! Découvrez Pourquoi !

Sylvie Tellier se fait connaître du grand public en devenant Miss France. Nous sommes en 2002 et c’est Miss Lyon 2001 qui vient d’être élue.

Sylvie Tellier devient la 72ème Miss France. Et elle ne savait sans doute pas qu’elle allait rejoindre la société Miss France et encore moins en devenir la directrice générale.

C’est ce parcours réussi qui a intéressé les fans de Sylvie Tellier et les auditeurs du podcast Femmes de Télé. Mais personne ne se doutait qu’elle allait raconter un souvenir douloureux, celui de sa première apparition à la télévision en tant que Miss France.

sylvie tellier insta

Si pour beaucoup de jeunes femmes qui portent l’écharpe de la gagnante du concours est un moment aussi magique que stressant, il en a été autrement pour Sylvie Tellier. D’une part à cause de l’heure et d’autre part à cause de l’un de ses interlocuteurs. L’ambiance.

L’ancienne Miss Sylvie Tellier

Notre ancienne Miss France 2002 n’avait que 23 ans lorsqu’elle a été élue. Mais elle avait déjà du tempérament et était déterminée à remplir le rôle qui lui était confié. Et les lecteurs de Ton Mag savent qu’une Miss ne doit pas seulement sourire et se taire. Au contraire, elle doit être à l’aise pour s’exprimer sur tous les sujets.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Mais aussi faire preuve de suffisamment de retenue quand c’est nécessaire. Bref, Sylvie Tellier a dû suivre les règles élémentaires du savoir-vivre. Celles qui laissent aussi penser que les femmes ne répondent pas aux mots plus haut que les autres par exemple.

Mais voilà, lors de sa première télévision en tant que Miss France, Sylvie Tellier a voulu faire bonne impression. Comme elle le raconte dans le podcast Femmes de Télé, elle était sur le plateau de Marc-Olivier Fogiel qui animait On ne peut pas plaire à tout le monde. Un autre invité était un célèbre humoriste, le talentueux et regretté Guy Bedos. Il était connu pour ses bons mots, sa répartie et son humour acéré.

Sylvie Tellier avait tout intérêt à ne pas le contrarier.

Mais il prenait aussi beaucoup de place sur le plateau. Et elle ne doit pas non plus se laisser écraser. Une fois de plus, elle a pris son rôle et les missions qui en découlent à cœur.

Alors que Guy Bedos a longuement parlé pour promouvoir ses activités, Sylvie Tellier a attendu patiemment son tour de parole. Et une fois ce moment arrivé, elle était prête à faire briller la société Miss France comme jamais auparavant.

Mais Guy Bedos lui a coupé la parole. Puis, les lecteurs de Ton Mag s’en doutent, la reine de beauté le lui a fait remarquer. S’ensuit une escalade de pensées qui aboutira à une remarque inoubliable que l’humoriste lui a adressée.

J’étais élue depuis 6 heures,

C’était mon premier plateau télé en tant que Miss France, donc le souvenir est là. On est en décembre 2001, et je suis face à Guy Bedos et en fait Guy Bedos est là pour parler de sa vie, de son œuvre, et ça dure, 10 minutes, 15 minutes, 20 minutes.

Et puis c’est mon tour, donc Marc-Olivier Fogiel me pose une question et M. Bedos me coupe la parole. A ce moment là, j’ai le malheur de lui dire écoutez M. Bedos, nous venons de parler de vous donc il y a que je peux m’exprimer ? Raconte alors Sylvie Tellier dans son épisode du podcast. Et le pire est encore à venir.

A l’époque, il m’avait vraiment recadré, pas très sympathiquement d’ailleurs, je crois qu’il m’avait dit écoutez, bon, vous êtes Miss France, qu’est-ce que ça vous fait de gagner, on s’en fout. Il y a plus grave dans le monde, explique Sylvie Tellier.

Mais elle se souvient aussi, comme Ton Mag vous le disait plus haut, qu’elle n’avait pas démérité. Oui en effet, il y a plus important. Mais c’est pour ça que je suis là aujourd’hui, alors laissez-moi en parler, avait-elle rétorqué à Guy Bedos.

Malheureusement, l’affaire va aller encore plus loin. En effet, Sylvie Tellier allait alors faire avec une réputation d’insolente.

sylvie tellier

Il semble que la façon dont elle était respectée n’était pas une attitude digne d’une Miss France. Tout d’un coup, je suis devenue insolente. Ce qui était compliqué à l’époque, c’est que si on lui répondait que c’était de l’insolence, elle ajoutait pour conclure sa confidence.