Jan-Michael Vincent (Supercopter) : Les dernières années de la vie de l’acteur vedette.

Supercopter

Supercopter alias Jan-Michael Vincent,Il y a maintenant plus de un mois, le monde du cinéma perdait une de ses stars des années 80.

La vie de Jan-Michael Vincent n’a pas toujours été rose. L’acteur de Supercopter est « mort » le 10 février dernier, a annoncé TMZ, des suites d’une crise cardiaque à l’âge de 74 ans. Il y a plus de quatre ans, le 31 octobre 2014, le comédien se livrait sur son amputation de la jambe, dans une interview accordée à National Enquirer.

« J’avais l’impression d’être battu avec un fouet », lançait-il. A cette époque déjà, l’homme peinait à se souvenir de ses années de gloire, mais aussi de ses périodes sombres (cures de désintoxication, condamnations pour violences conjugales, accident de voiture,…). Au cours de l’interview, il avait d’ailleurs demandé à ce qu’on lui rappelle la date de son anniversaire.

dernières années

A cette période de sa vie, Jan-Michael Vincent connaissait des problèmes d’argent. Sa compagne de l’époque, Anna, expliquait à nos confrères que le couple était endetté de 70 000 dollars et « priait pour trouver une solution ». Quant à la star, il déclarait qu’il aurait préféré se trouver « sur une plage » plutôt que devant sa maison. « J’aime l’océan ! », lâchait-il. Il faut dire que durant ses années à l’affiche de Supercopter, dans le rôle de Stringfellow Hawke, Jan-Michael Vincent était l’un des comédiens les mieux payés des Etats-Unis. Il gagnait environ 200 000 dollars par épisode.

ruinée

C’est une interview à fendre le cœur. La voix brisée, le corps rompu, Jan-Michael Vincent, l’ex-vedette de la série Supercopter est aujourd’hui un très vieux monsieur. Assis sur le porche de sa maison du Mississippi, dans le sud des USA, l’homme parvient à dire qu’il aimerait être ailleurs, à pratiquer son sport préféré, le surf. Un sport qu’il ne peut plus pratiquer après une double amputation à la jambe droite.

Jan-Michael Vincent

« J’étais béni ! » parvient à ânonner le vieil homme de 70 ans qui explique au journaliste du tabloïd National Enquirer qu’il préférerait être « sur une plage » plutôt que sur le porche de sa maison. « J’aime l’océan ! » jette dans un souffle celui qui fut dans les années 80 l’un des acteurs télé les mieux payés (env. 200 000 €/semaine) aux USA lorsqu’il incarnait le pilote Stringfellow Hawke, pilote surdoué de la série Supercopter au début des années 80.

l'acteur vedette

Un vieux monsieur amputé, qui a aujourd’hui beaucoup de mal à rassembler ses souvenirs, au point de demander à la cantonade durant l’interview quand était son anniversaire (le 15 juillet, ndlr). Plus aucun souvenir de son époque de star, de ses cures de désintoxication à répétition, de ses condamnations pour violences conjugales en 1995, d’un traumatisant accident de voiture en 1996. Plus aucun souvenir doré ou regret, juste des problèmes en avalanche : sa compagne actuelle, une certaine Anna explique au tabloïd que le couple est endetté à hauteur de 70 000 dollars et « prie pour trouver une solution ». C’est d’ailleurs, sans doute, pour trouver un léger répit financier que le couple a accepté cet entretien très triste.