Voici pourquoi Bernard Tapie furax quitte le studio d’Europe 1 en pleine interview (VIDEO).

En direct du studio d’Europe 1 en pleine interview, Bernard Tapie furax et arrête son entretien avec Audrey Crespo-Mar à l’antenne.

Invité de la matinale d’Europe 1 ce lundi, Bernard Tapie a rapidement mis un terme à son entretien avec Audrey Crespo-Mara face à l’insistance de la journaliste sur les nouvelles accusations dont il est la cible.

Bernard Tapie

Un plan com’ millimétré, ou presque. Depuis ce weekend, Bernard Tapie est omniprésent dans les médias : en une du JDD et sur le plateau de BFMTV dimanche et dans les studios d’Europe 1 ce lundi matin. Tout du moins durant deux minutes, montre en main.

Bernard Tapie

Il faut dire que, dès sa prise de parole, celui qui a annoncé renoncer temporairement à son traitement contre le cancer de l’oesophage et de l’estomac semblait sur la défensive vis-à-vis des questions d’Audrey Crespo-Mara.

En ligne de mire, une question “groupée” de la journaliste sur l’état de santé de Bernard Tapie, le futur procès autour de l’arbitrage de l’État dans l’affaire du Crédit Lyonnais et les nouvelles accusations d’escroquerie dont il est la cible. “Vous mélangez un peu les carottes et les bottes là ! J’ai un problème, c’est le cancer.

Un deuxième problème, c’est le procès. Le reste, c’est peut-être vos problèmes à vous mais c’est pas le mien”, a laconiquement asséné l’ex-président de l’OM.

Bernard Tapie

Après une question sur son cancer, la journaliste est revenue à la charge sur les récentes accusations de Marc Fratani, un ex-collaborateur, qui affirme dans Le Monde que Bernard Tapie aurait corrompu des arbitres, notamment pour un match PSG-OM. La question de trop. “Non mais attendez.

l'album posthume de Johnny Hallyday

Si on passe la matinée pour parler de ce que Fratani a dit, je me lève et je vous laisse toute seule, on est d’accord ? Je suis venu parler de mon procès et de ce qui se passe dans le pays. S’il n’y a que ça qui vous intéresse, moi ça ne m’intéresse pas ! Je ne vous répondrai pas et vous ne serez pas la première”.

studio

Et face à l’insistance de la journaliste, Bernard Tapie a sifflé la fin des hostilités. “Allez, au revoir madame”, a-t-il lancé en se levant pour quitter le studio. Un geste qualifié de “ridicule”. L'”histoire de faire un coup”, a estimé la journaliste qui a précisé que Bernard Tapie savait que ce sujet allait être abordé dans l’entretien.