Stéphane Plaza nous parle de sa maladie !

Ce 16 juillet dernier, Stéphane Plaza apparaissait dans le portrait de "50' Inside" auprès de Nikos Aliagas. L'occasion de se sentir encore plus proche de l'animateur préféré des Français.

Stéphane Plaza n’est pas du genre à être avare de confidences. S’il sépare strictement sa vie privée de sa vie publique, il se veut néanmoins très proche de son public.

Sincères et accessibles, ce sont le genre de qualités qui contribuent à faire de lui l’animateur préféré des Français, Stéphane Plaza.

Dans 50′ Inside, ce 16 juillet, ce sont encore des confidences poignantes que Stéphane Plaza a osé faire devant les caméras de TF1.

stephane plaza immobilier

Confidences sur sa mère et son chagrin, sur sa préférence pour les hommes mais aussi sur ce mal dont Stéphane Plaza souffre et qui tend à l’isoler. Ton Mag vous dit tout !

Stéphane Plaza pas du genre à jouer les faux

Sincère, honnête et parfois émotif,Stéphane Plaza n’est en effet pas du genre à jouer les faux.

Pourtant, personne ne le blâmerait ! Après tout, étant animateur et acteur, de plus agent immobilier, il sait être à l’aise avec l’idée de travestir la vérité. Mais Stéphane Plaza prend le contre-pied de ces idées reçues.

De plus, Ton Mag ne doute pas que c’est aussi ce qui le rend si attachant pour le public. Au fil des ans, il s’est fait une place de choix dans le cœur de ses fans et cela n’est pas près de changer.

Ainsi, les fans de Stéphane Plaza en savent plus sur lui que sur tout autre animateur à succès.

Ils connaissent ses parents par exemple mais aussi les liens qui existent entre Stéphane Plaza et ses aînés. Ils connaissent ses défauts et ses doutes, ses douleurs et ses peines.

Ne pas se forcer !

Le plus célèbre agent immobilier de la PAF il aime partager joie et bonne humeur avec ses admirateurs. Mais Stéphane Plaza ne se force pas et c’est ce qui le rend génial.

Une récente interview de Stéphane Plaza dans Télé 7 Jours rejoint l’idée que vous dessinez Merci-maman.eu. Je n’embellis rien et je reste franc. Nous sommes dans la vraie vie lorsque nous achetons une propriété.

Ce que le drame m’a apporté, que ce soit dans l’immobilier ou dans ma vie personnelle, c’est d’écouter. C’est une qualité essentielle, qui fait toute la différence, selon moi. , dit-il.

Et une nouvelle preuve de ce que nous avançons a donc été trouvée dans 50′ Inside, le 16 juillet. Parce que Stéphane Plaza abordait plusieurs sujets sensibles avec une honnêteté sans bornes.

Ses préférences sentimentales en particulier, l’épreuve du deuil de sa mère. Ou sa dyspraxie, qui est encore un vrai handicap au quotidien, une vraie maladie.

Tout casser en deux secondes ?

C’est une maladie. Je ne contrôle ni mes gestes ni ma force. Je peux tout casser en deux secondes. Je suis la Chèvre de Pierre Richard. Je m’assois sur une chaise, elle tombe.

Stéphane Plaza

Lorsque vous êtes dyslexique, dyspraxique et que vous n’êtes pas le meilleur de la classe, bien sûr, nous sommes déjà un peu à part. C’était beaucoup. , confiait-il en toute humilité.