Emmanuel Macron squelettique à cause de la crise des “Gilets jaunes”.

squelettique

Selon un ami d’Emmanuel Macron, la crise dans laquelle est plongée la France atteint bel et bien le mari de Brigitte, qui est « a maigri et squelettique».

Les “Gilets jaunes” entendent faire plier le président de la République.

Comment Emmanuel Macron vit la crise des Gilets jaunes ? C’est ce qu’a cherché à savoir le JDD, qui publie ce dimanche 27 janvier une grande enquête sur les manifestations de ces derniers mois, vues depuis l’Elysée. Depuis l’acte 1 du mouvement populaire, le 17 novembre 2018, la situation ne s’améliore pas. Tous les samedis, les Français en colère enfilent leur gilet jaune pour descendre dans la rue. Hier, ils étaient encore nombreux à crier leur mécontentement.

Emmanuel Macron

En face, le président de la République tente de trouver des solutions pour apaiser la situation. C’est par le dialogue que le mari de Brigitte Macron semble vouloir résoudre les problèmes. Initiateur du Grand débat national, le chef de l’État a même été invité sur C8 par Cyril Hanouna suite au succès du numéro de Balance ton post, que le présentateur a coanimé avec Marlène Schiappa.

Si Emmanuel Macron a aujourd’hui des pistes pour renouer le dialogue avec les Français, ce n’était pas le cas il y a encore quelques semaines. Des proches du président de la République se sont exprimés concernant les moments les plus durs de la crise. Entre le 1er et le 10 décembre 2018, Emmanuel Macron a connu 10 jours très compliqués.

comportement

La situation est alors telle que le 7 décembre, la veille de l’acte 4 de la crise, les collaborateurs du chef de l’État, mais aussi son épouse, visitent le PC Jupiter, le bunker ultra sécurisé de l’Elysée, d’ordinaire interdit.

« On nous a expliqué qu’en cas d’alerte c’est là qu’il faudrait peut-être se réfugier », explique un proche du Président, montrant que la menace d’une attaque était alors prise très au sérieux.

tensions

La perte de poids d’Emmanuel Macron qui a inquiété ses proches

La sécurité d’Emmanuel Macron et de ses collaborateurs était la priorité de l’Elysée, les Gilets jaunes sont quand même parvenus à atteindre le chef de l’État. Paralysé, le mari de Brigitte Macron ne savait en effet plus quoi faire. Au début du mois de décembre, il se range dans le mutisme et annule plusieurs de ses déplacements.

Moment de vérité

Lui qui « avait toujours réponse à tout » se montre pour la première fois hésitant devant ses ministres, de plus en plus inquiets. Il soufflera même à Gérard Larcher, président du Sénat, au terme d’un entretien : « Vous ne me lâchez pas, hein ? » Nerveux, Emmanuel Macron est également touché physiquement par la grogne populaire. La preuve, comme le révèle l’un de ses amis au JDD : « Il a maigri. Quand tu le touches, il n’y a plus rien… »