En direct à la télé: La députée LREM n’arrive pas à dire le montant du Smic.

Sur le plateau de l’émission Morandini Live, alors qu’une députée LREM avoue ne pas connaitre le montant du Smic, énorme ça.

Ce lundi 3 décembre, l’émission Morandini Live a accueilli deux gilets jaunes ainsi que la députée LREM des 3ème et 10ème arrondissements de Paris, Elise Fajgeles, en direct, sur CNews.

Les deux parties se sont livrées dans un débat concernant le mouvement des manifestants, notamment leur revendication.

montant du Smic

Durant sa prise de parole, la députée avançait des solutions pour la majorité des problèmes, quand l’un des gilets jaunes intervient en lui demandant si elle connaissait le montant du Smic.

Face à cette question, la députée n’a pas caché son embarras et a avoué ne pas le connaitre, ce qui a provoqué la colère des représentants du mouvement sur le plateau et en direct.

En direct à la télé

«Madame, il est à combien le Smic?»

L’un des gilets jaunes s’indigne et clame tout haut que la députée devrait passer un CAP pour avoir sa place. Selon lui, elle devrait connaitre cette information vu qu’elle est une représentante du peuple. Sur ce, il quitta le plateau en plein direct.

députée LREM

DES MENACES DE MORT A L’ENCONTRE DE LA DEPUTEE

La vidéo de l’émission a rapidement fait le tour de la toile, depuis lundi. Sur Twitter, des messages de mort des internautes se font beaucoup.

Elise Fajgeles tente alors de répondre aux internautes en colère pour son ignorance. Selon elle, ne pas connaitre le montant du Smic est certes une erreur, mais cela ne mérite pas des menaces de mort.

«Vous vous rendez compte?! Et puis vous vous dites représentative du peuple? Vous ne savez pas à combien est le Smic. On devrait vous faire passer un CAP pour être députée. C’est hallucinant ce que je viens d’entendre.»

Rappelons que samedi dernier, les gilets jaunes ont ravagé un symbole national, qu’est l’Arc de Triomphe. L’intérieur du monument est totalement dévasté, ainsi que les matériels et les objets historiques de son musée.

smicard

«Ne pas arriver à dire le montant du SMIC sur un plateau télé est une faute. Ce n’est ni mépris ni condescendance envers ceux qui galèrent. Je me suis moi-même retrouvée seule avec mon petit garçon au RMI il y a quelques années. Ça ne vaut pas les menaces de mort que je reçois»