Selon Macron sur les «Gilets jaunes» : «Lorsqu’on va le samedi dans des manifestations, on est complice du pire».

Samedi : Le président de la République a demandé plus de « clarté » sur les manifestations de « gilets jaunes », a lire vite.

Encore une petite phrase sortie de la bouche du président. Emmanuel Macron a une nouvelle fois commenté le mouvement des « gilets jaunes » ce mardi.

défi

« Il faut maintenant dire que, lorsqu’on va dans des manifestations violentes, on est complice du pire », a-t-il déclaré ce mardi en appelant à la « clarté » sur les manifestations qui dégénèrent.

Avant et Après

« C’est un miracle qu’après autant de samedis avec cette violence, il n’y ait eu aucun mort à déplorer de la part des forces de l’ordre », a souligné le président dans le cadre d’un débat avec les élus du Grand Est à l’Elysée.

vitesse à 80 kmh

Il répondait à des propos du président de la région, Jean Rottner (LR), qui a appelé l’Etat à faire « preuve d’autorité » après 15 samedis de manifestations des « gilets jaunes ».

squelettique

Un mouvement de « force » et de « vitalité »

la suite ====>