Emmanuel Macron : découvrez le salaire énorme qu’il recevra à sa retraite.

Salaire de macron ! En effet, deux personnes menaçaient de le tuer. Le 10 novembre dernier, les deux hommes âgés de 30 et 45 ans, ont été arrêtés puis présentés à la justice avant que ne soit décidée une mise en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » contre Emmanuel Macron.

Salaire de Macron

Salaire de Macron : les nouvelles n’étaient pas très bonnes ces derniers temps mais il peut désormais se réjouir pour sa retraite, voici le montant dévoilé.

Dans le Journal du Dimanche, la DGSI confirmait la volonté de ces individus de s’en prendre au Président de la République Emmanuel Macron et son salaire à la retraite.

Motivés et déterminés, les deux hommes qui appartiennent apparemment au groupuscule nommé « Les Barjols » avaient d’ailleurs élaboré un minutieux plan concernant le futur assassinat du mari de Brigitte.

Un « plan d’attentat » bien ficelé qui n’a heureusement pas abouti.

Emmanuel Macron élu

En contact sur Facebook, ces activistes avaient décidé de passer à l’action lors de la tournée du chef de l’État à l’occasion des commémorations du 11 novembre, en Moselle.

Salaire de macron ! Toujours sur Facebook, on apprend la somme que touchera Emmanuel Macron à sa retraite. Un tout autre sujet qui est d’ailleurs bien plus joyeux pour le principal concerné.

Nos confrères de LCI ont mené leur enquête et il s’avère que, celui qui deviendra le plus jeune président retraité, ne percevra pas moins de 17 500 euros une fois son mandat terminé à condition qu’il ne soit pas élu à nouveau.

Emmanuel Macron salire

Emmanuel Macron bénéficiera de 6000 euros de retraite et de 11 500 euros concernant le Conseil Constitutionnel.

Les anciens présidents deviennent directement des membres du Conseil Constitutionnel à vie après leur mandat. Mais plusieurs anciens présidents ont renoncé à ce poste ainsi qu’au salaire.

Nos confrères de LCI précisent que : « tout chef d’État perçoit une dotation annuelle, l’équivalent d’une pension de retraite » mais cette somme ne sera versée qu’à l’âge de 60 ans, pour Emmanuel Macron il faudra encore patienter plus de dix-sept ans d’attente pour ce dernier.

le président de la république

Retraites : « Emmanuel Macron doit convaincre Laurent Berger », assure Olivier Bost

Il y a beaucoup de protagonistes dans cette crise mais le dénouement tient à quelques personnes seulement.

Dans cette réforme des retraites, il n’y a pas tant d’acteurs que cela qui sont dans la confidence.

Salaire de macron ! À l’heure des choix, ils ne seront que deux à trancher pour les décisions ultimes. Emmanuel Macron à l’Élysée et Laurent Berger à la CFDT. C’est le syndicat que le gouvernement doit convaincre mercredi.

Le Premier ministre est lui aussi dans le jeu. Édouard Philippe est en parfaite confiance avec Emmanuel Macron.

Il s’est montré prudent et frileux pour la très grande réforme universelle. Mais depuis qu’Emmanuel Macron lui a imposé de monter en première ligne, il le fait au risque d’y perdre sa place si cela tourne mal.

Jean-Paul Delevoye a perdu en influence. Son seul intérêt, aux yeux de beaucoup, c’est de discuter avec les syndicats.

Les ministres en coulisse ne cachent pas qu’ils en ont un peu marre de ses bévues. D’ailleurs, dans la majorité, certains lui ont trouvé un petit nom : « Delevoye de garage ». Autrement dit, ils ne comptent plus du tout sur lui pour les sortir des ennuis.

macron

Une entente difficile …

Jean-Paul Delevoye comme d’autres ministres pèsent beaucoup moins dans les décisions que certains conseillers.

À Matignon et à l’Élysée, on note par exemple, Pierre-André Imbert, Thomas Fatome, Marguerite Cazeneuve… Mais celui qui est le plus proche du président c’est Philippe Grangeon.

Conseiller spécial à l’Élysée, il peut tout dire à Emmanuel Macron. Il a un rôle clef car c’est un ancien de la CFDT, un adepte du dialogue et du respect des syndicats, de tout ce qui a manqué sur la première moitié du quinquennat. Par exemple, le grand débat, c’était une idée à lui.

salaire retraite

Le fossé ne cesse de se creuser entre Laurent Berger et Emmanuel Macron. Entre eux deux, c’est l‘histoire d’un têtu borné, le président, et d’un sensible vexé, le patron de la CFDT. D’après Laurent Berger, Emmanuel Macron ne l’a jamais considéré parce qu’il parlait à l’oreille de François Hollande et du salaire de macron !.

Convaincre Laurent Berger pour faire passer la réforme

Voici ce qu’il confiait au printemps en privé : « Je n’ai jamais rechigné à éteindre le feu mais pas quand avant, on m’a marché dessus ». La blessure est profonde et le chef de l’État a multiplié les petites humiliations inutiles. Leurs rapports personnels sont donc compliqués, tous ceux qui les entourent font tout pour que cela s’arrange.

Salaire de Macron

Salaire de macron ! « Je n’ai jamais entendu autant de gens, chez les conseillers comme chez les ministres, dire ces derniers jours autant de bien de Laurent Berger. C’est un mec hyper courageux ! », a résumé l’un des conseillers ce week-end.

Faire bouger la CFDT mercredi 11 décembre avec ses annonces, le gouvernement ne pense plus qu’à ça et n’a que cela comme solution. Emmanuel Macron doit convaincre Laurent Berger, le destin de cette réforme des retraites tient aussi à l’entente, le temps d’un instant, des deux hommes.

Le salaire d’Emmanuel Macron n’augmentera pas au 1er janvier, la confirmation …

Initialement prévue au début de chaque année, l’augmentation des salaires du gouvernement et du président de la République sera gelée en 2019, rapporte Capital.

Cette décision permettra sans doute d’éviter de mettre les roues en mouvement. De manière programmée, chaque membre du gouvernement verra son salaire augmenter chaque 1er janvier.

Une légère augmentation pour le salaire de macron, mais qui ne serait sans doute pas de bon augure dans le contexte actuel. Cependant, comme le révèle Capital, le chef de l’Etat a décidé de geler cette mesure pour 2019.

En effet, Emmanuel Macron, tout comme son Premier ministre, Édouard Philippe, recevra toujours la somme de 15 140 euros de salaire brut mensuel. L’augmentation leur aurait permis de recevoir, normalement, 15 204 euros. Une décision similaire sera prise pour tous les ministres dont le salaire brut ne sera pas augmenté de 42 euros. Ils recevront toujours 10 094 euros de salaire mensuel brut.

Capital rappelle que cette augmentation est automatique chaque année et calculée sur la base des « salaires bruts des fonctionnaires » dits « hors barème », c’est-à-dire l’échelon le plus élevé des salaires des fonctionnaires. Les barèmes sont réévalués de 0,3 % à 0,6 % au 1er janvier.

Nicolas Sarkozy avait augmenté de 172%.

Si les membres du gouvernement n’obtiennent rien de plus, les fonctionnaires le feront. Les montants ne sont pas divulgués, mais ils devraient coûter pas moins de 840 millions d’euros. 840 millions d’euros. « Ceci est pour compenser, en partie, le maintien du gel du point d’indice », déclare M. Capital.

Le salaire de macron a toujours fait l’objet d’une vive controverse. Emmanuel Macron n’y avait pas touché lorsqu’il est arrivé au pouvoir, contrairement à ses prédécesseurs.

En 2007, Nicolas Sarkozy l’a fait augmenter de 172 %, avant que François Hollande ne la fasse baisser de 30 %.

Une rémunération substantielle si on la compare à la moyenne française. Mais elle est encore loin de celle des hauts fonctionnaires et des cadres des opérateurs de l’Etat. Et surtout loin des autres grands leaders mondiaux. Le Premier ministre australien reçoit plus de 25 000 euros, le Belge près de 18 000 euros et le Chancelier allemand un peu plus de 16 000 euros.