Dernière minute : Brigitte Macron exigerait une augmentation de salaire.

Alors que sa côte de popularité est bien en baisse, Brigitte Macron semble peu soucieuse et peu désireuse de redorer son image, surtout avec son salaire.

Et la première dame va très certainement s’attirer à nouveau les foudres des contribuables avec cette nouvelle : elle exige une augmentation de salaire…

Depuis quelques mois, Brigitte Macron est une des femmes les plus surveillées au monde. Désormais connue sur la planète entière, la première dame de France fait même l’objet de vives critiques de la part de la presse étrangère. Après avoir été accusée de porter des jupes trop courtes, l’ex-professeure de 65 ans est aujourd’hui accusée d’être trop dépensière.

rumeur

En plein mouvement des Gilets jaunes, les opposants politiques d’Emmanuel Macron n’ont pas hésité à faire part de leur indignation face à une prétendue augmentation de salaire pour Brigitte Macron. En effet, une page Facebook de Patriotes en colère annonce : « Le Canard Enchaîné a révélé que l’Élysée avait pour projet de relever le statut de la première dame de 440 000 à 538 000 par an… Une énorme hausse de 22 % à partir de l’année prochaine ! Merci les Français de payer plus pour Brigitte ! »

Une information qui aurait pu engendrer un scandale de plus pour Brigitte Macron, déjà bien en baisse dans les sondages… Mais c’était sans compter le travail de nos confrères de Libération qui se sont empressés de vérifier ces dires. Selon eux, cette information n’est jamais parue dans Le Canard enchaîné et en plus de cela, elle est tout simplement FAUSSE.

humiliée

En effet, la fonction de première dame n’est pas officiellement reconnue par la Constitution. De ce fait, Brigitte Macron ne touche aucun salaire au sein de l’Élysée. Aucun « budget personnel » ou aucun « frais de représentation ». C’est donc son mari qui subvient entièrement à tous ses besoins. Brigitte Macron bénéficie en revanche d’un directeur de cabinet, d’un chef de cabinet et de deux sécrétaires pour l’aider au quotidien.

Ouf, scandale évité après l’histoire du look à 500 000€…

Brigitte Macron : sa récente sortie pour son engagement dans une très belle cause

Alors qu’une prétendue augmentation salariale de la Première dame circule, la principale concernée semble n’y prêter aucune attention. Focalisée sur ses engagements, Brigitte Macron a récemment effectué une sortie afin de défendre l’insertion des personnes handicapées dans la société.

Depuis le début du mandat de son époux, Brigitte Macron fait preuve d’une implication totale à l’Élysée. Lassée de voir que les réunions nocturnes s’éternisent, la Première dame n’a pas hésité à imposer une semaine de repos complet au Château. Ces derniers temps, l’ancienne enseignante de 65 ans se montre toujours plus présente pour le président de la République, inquiète face à la côte de popularité en berne de ce dernier.

Honfleur

Brigitte Macron s’investit également pleinement dans les nombreuses causes qui lui tiennent à cœur, et ce malgré la tourmente. Alors que le mouvement des Gilets jaunes bat son plein, les opposants politiques d’Emmanuel Macron ont violemment critiqué une prétendue augmentation salariale de la Première dame. « Le Canard Enchaîné a révélé que l’Élysée avait pour projet de relever le statut de la première dame de 440.000 à 538.000€ par an… Une énorme hausse de 22% à partir de l’année prochaine ! Merci les Français de payer plus pour Brigitte ! » a-t-on récemment pu lire la page Facebook de Patriotes en colère.

Une sortie dans un restaurant tenu par des personnes sourdes et entendantes pour Brigitte Macron

Néanmoins, Libération a procédé à des vérifications et a fait savoir que cette information n’avait pas été publiée sur Le Canard Enchaîné mais sur le site d’extrême-droite La gauche m’a tuer. Le site Checknewsa précisé qu’elle était par ailleurs totalement fausse. Pendant ce temps, Brigitte Macron semble faire fi de ces fake-news et continue de s’investir dans ses projets.

11 ans de mariage

Depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, la Première dame a notamment pris part dans la lutte contre le harcèlement scolaire. L’ancienne professeure de français s’implique également dans l’insertion des personnes handicapées dans la société. Galarévèle d’ailleurs que la Première dame a récemment déjeuné au Café Signes, établissement tenu par des personnes sourdes et entendantes. La compagne du président était en compagnie de Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, et de Muriel Pénicaud, ministre du Travail. Malgré les critiques, Brigitte Macron demeure donc fixée fermement sur ses objectifs et ses engagements. C’est ce que l’on appelle être imperturbable…