Méfiez-vous avec les salades en sachet prête à consommer.

Les salades en sachet « prête à consommer » nous dépannent bien souvent. Éplucher, laver, essorer : des gestes perçus comme une corvée, le soir.

Pourtant, ainsi conditionnées, ces salades seraient propices au développement de bactéries responsables d’intoxications alimentaires, affirment des chercheurs anglais. Nous les avons contactés.

Difficile de résister à la salade en sachet, prête à consommer, si pratique ! Malgré son prix élevé (c’est près de trois fois plus cher qu’une salade fraîche), elle emballe plus de huit Français sur dix.

salades en sachet

Pourtant, les salades en sachet pourraient être responsables de nombreux cas d’intoxications alimentaires. C’est ce que révèle une étude menée par une équipe de chercheurs de l’Université de Leicester, au Royaume-Uni. Elle a été publiée le 18 novembre dernier dans la revue Applied and Environmental Microbiology de la Société américaine de microbiologie.

La faute au « jus »

Le coupable : le jus des feuilles coupées ou endommagées. Il favoriserait le développement d’une bactérie dangereuse pour notre santé : la salmonelle. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont « examiné comment la salmonelle se comporte en présence de feuilles de salade endommagées », explique l’un des co-auteurs de l’étude que nous avons joint, le Dr Primrose Freestone, de l’Université de Leicester. Pour ce faire, les chercheurs ont injecté la bactérie dans le jus de feuilles de différents sachets.

salade

Résultat : « Nous avons constaté que le jus présent dans les extrémités de feuilles de salade coupées (même en quantité infime) permettait à la salmonelle de croître très rapidement dans l’eau. Même quand la salade est réfrigérée », indique le biologiste.

Et la bactérie a bien le temps de se développer quand on sait que « les feuilles de salade sont coupées pendant la récolte ». Les scientifiques ont observé une croissance de la salmonelle d’environ « 110 % par rapport à l’échantillon témoin non supplémenté ».

Plus inquiétant, poursuit-il : « Le jus de la salade aide également la salmonelle à s’accrocher fortement aux feuilles de salade et aux parois du sachet. La bactérie en devient même étonnamment résistante à l’eau. » Les feuilles ont beau être lavées, elles resteront toujours infectées. Et ce, malgré les impressionnantes quantités d’eau de Javel utilisées par les industriels pour tuer les bactéries et conserver leurs produits plus longtemps.

sachet salade

Est-ce dangereux ?

« Nous ne disons pas que les salades en sachet sont dangereuses, tempère le Dr Primrose Freestone. Nous n’avons pas cherché à savoir s’il y avait de la salmonelle dans les sachets ni si manger de la salade en sachet était dangereux. Nous avons simplement étudié le comportement de la salmonelle en présence de feuilles de salade endommagées, afin de mieux comprendre les facteurs qui contribuent aux risques d’intoxication alimentaire. »

D’après l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), les salmonelles représentent en Europe « la cause la plus fréquente d’épidémies d’origine alimentaire et la deuxième cause de maladie d’origine alimentaire ». En France, c’est, selon l’Anses, la cause de près de la moitié des cas d’infections alimentaires. Ces intoxications se manifestent « par une gastro-entérite aiguë généralement éliminée en quelques jours », apprend-t-on sur son site internet. Les symptômes : fièvre, diarrhée, vomissements ou encore douleurs abdominales.

salade en sachet

Conseils

« Après cinq jours au fond du réfrigérateur (le temps de conservation basique de ces salades), le sachet contient plus de jus », ont constaté les chercheurs. Un détail pas si anodin, puisque la bactérie se développe en sa présence…

De ce fait, le Dr Freestone préconise « de consommer la salade le plus rapidement possible pour minimiser la croissance des agents pathogènes susceptibles d’être présents à l’intérieur du sachet ». Il conseille également « d’éviter les sacs de salade avec des feuilles abîmées et ceux qui semblent gonflés ». Mieux encore : privilégier les salades fraîches !