Les “gilets jaunes” ont ruiné la fête d’anniversaire d’Edouard Philippe.

Censé être un jour heureux, la fête d’anniversaire du premier ministre, Edouard Philippe, a été fêtée presque sans lui, une fiesta ruinée.

Le 1er Décembre a été planifiée la fête pour fêter les 48 ans d’Edouard Philippe.

Si il l’avait voulu en tant qu’une réunion joyeuse entourée de ses proches, il a eu droit à un bref moment avec sa famille avant que l’émeute causée par le mouvement des gilets jaunes ne fasse de Paris un lieu dévasté par la violence; alors que les invités ont tous répondu présents à la fête.

Parmis ces invités, on peut compter des personnalités de haute position qui ont répondu présents à l’appel.

Une convive annonce à Marianne que cette petite réunion a été planifiée depuis longtemps par son épouse et spécialement chez eux.

Seulement dûe à la situation inattendue, Edouard Philippe a été obligé de partir assurer son poste en tant que premier ministre, après avoir passé moins d’une heure aux côtés de ses proches.

“Il est resté à peine trois quarts d’heure. Puis il nous a dit: “Je me remets au boulot”. On a fêté l’anniversaire d’Edouard… avec sa femme

La suite ==>