Rue de Trévise : Le geste magnifique de Dany Boon pour les victimes de cette explosion.

Rue de Trévise : Le 12 janvier, une boulangerie du 9ème arrondissement de Paris explose et causes la mort de deux pompiers.

Alors, par solidarité aux familles des victimes, Dany Boon décide de reverser les recettes de son spectacle. Dany Boon, très ému par ce drame …

Le 12 janvier, une boulangerie du 9ème arrondissement de Paris explose à la suite d’une fuite de gaz. Ce drame cause d’importants dégâts puisque toutes les personnes habitant dans la rue ont dû quitter leur domicile pour être relogées. Par ailleurs, nombreuses sont celles qui se disent extrêmement choquées par ce qui s’est produit. Et le plus dramatique, c’est certainement la mort de deux pompiers, présents sur place pour essayer d’éviter le pire et de deux civiles.

explosion au gaz

Très ému par ce drame, Dany Boon décide donc d’offrir un petit geste aux familles des victimes. Actuellement sur les planches au théâtre Antoine, il se produit dans une pièce, Huit euros de l’heure, avec Valérie Bonneton. Et en accord avec le théâtre, ils ont décidé de reverser leurs recettes aux proches des deux pompiers morts dans l’explosion.

Rue de Trévise explosion

Dany Boon, un comique au grand cœur

10 ans après le cultissime Dîner de Cons, Dany Boon remonte sur les planches du théâtre Antoine dans Huit euros de l’heure. Très attendu, c’est un succès immédiat pour les comédiens qui font salle comble. Voilà pourquoi, suite aux événements dramatiques qui se sont déroulés samedi 12 janvier, les acteurs décident de faire un geste touchant pour venir en aide aux familles des victimes.

Rue de Trévise

Ils ont donc prévu d’ajouter une représentation qui se déroulera le 23 janvier à 18h30. Il s’agit d’une séance spéciale dont tous les fonds seront reversés aux familles touchées par l’explosion de la boulangerie. Dans un communiqué, le théâtre a voulu expliquer cette initiative : « cette représentation exceptionnelle est dédiée au sergent Cartannaz et au caporal Josselin, pompier de Paris, morts au feu le 12 janvier. L’intégralité de la recette sera reversée à leurs familles. »

Dany Boon révèle son étrange rituel en tournage

Le comédien ne risque pas d’attraper de virus, il a une technique infaillible pour lutter contre.

Chacun ses manies, chacun ses maniaqueries. Chacun ses tics et ses tocs, n’est-ce pas? Ce n’est pas Dany Boon qui dira le contraire. Invité par Michel Drucker sur le plateau de Vivement dimancheen compagnie de Valérie Bonneton, l’acteur et réalisateur n’a pas caché qu’il avait quelques phobies. Pas étonnant me direz vous, puisqu’il a réalisé la comédie Supercondriaque 2014. L’histoire d’un certain Romain Faubert, célibataire à bientôt 40 ans, et hypocondriaque au demeurant, qui a pour seul et unique ami son médecin traitant…

acteur

Dany Boon s’avère littéralement “obsédé par les microbes”. C’est sa partenaire Valérie Bonneton qui l’annonce sans ambages. Pour preuve: le comédien ne se déplace jamais en tournage sans sa “valise de médicaments”, qu’on imagine donc nettement plus garnie qu’une simple trousse à pharmacie. Dany Boon confirme et raconte une anecdote pour le moins rigolote: “Quand je suis allé tourner Un plan parfait avec Diane Krueger, j’avais une valise de vêtements et… une valise de médicaments. J’avais les deux et tout le monde se moquait de moi. Et je disais : “Vous pouvez perdre ma valise de vêtements, c’est pas grave. Mais pas celle-là…””.

Dany Boon

Que contenait-elle donc cette valise, l’interroge Michel Drucker? “Tout ! J’avais une pharmacie. J’adore les pharmacies, je vais souvent dans les pharmacies. C’est un de mes trucs préférés, d’aller flâner dans les pharmacies.” Pas de quoi étonner Michel Drucker qui partage cet étrange passe-temps. “J’y vais pratiquement tous les deux jours et je leur dis : “Qu’est-ce que vous avez comme nouveauté ?””. Chacun ses tics et ses tocs, on vous le disait.