RSA : Ce couple profitait d’une somme astronomique que lui versait la CAF !

Il s’agit d’une arnaque de haut vol. En effet, le père et la mère de famille ont profité des RSA pendant longtemps !

C’est ce qui est arrivé à ce couple qui avait beaucoup de comptes, beaucoup d’argent, qui n’a pas tout déclaré et qui en plus a touché le RSA. Maintenant ils doivent rembourser tout l’argent qu’ils ont reçu. Beaucoup d’argent !

CAF

Le couple bénéficiaire du RSA a été jugé en juin dernier au tribunal de Lorient. Ces escrocs n’étaient pas dans le besoin, c’est le moins que l’on puisse dire. En effet, ils ne possédaient pas moins de onze comptes bancaires et un sacré trésor sur ces derniers. Ils disposaient de plus de 500 000 euros au total, mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Ils ont profité des RSA de la CAF pendant deux ans !

De plus, ces individus n’avaient pas fait toutes leurs déclarations. Et il ne s’agit pas de quelques euros oubliés… Non, ils n’avaient pas déclaré plus de 300 000 euros dans leur déclaration de revenus. Et enfin, la dernière chose, c’est que le couple bénéficiait en plus des allocations sociales en percevant le RSA !

En effet, pendant deux ans, la Caisse d’allocations familiales n’a vu que du feu. Le couple est passé inaperçu, ni vu ni connu.

Durant ces 24 mois, ces personnes ont touché pas moins de 45 000 euros, mais ils n’ont déclaré que 7700 euros.

Lorsque le couple s’est retrouvé au tribunal de Lorient, il a curieusement tenté de se défendre. Soi-disant, le père de famille s’est justifié en expliquant que c’est son frère, qui vit en Allemagne, qui lui a demandé d’ouvrir tous ces comptes bancaires.

Ils vendaient du matériel !

Le but était de vendre du matériel de travaux publics. Mais l’homme accusé de fraude n’a aucune facture pour le prouver. Il est donc impossible de prouver qu’il dit la vérité.

Et cela ne justifie pas pour autant l’escroquerie au RSA. En effet, le président du tribunal rebondit et affirme que durant toute cette période, le couple n’a jamais déclaré ce qu’il possédait réellement.

Malgré les montants élevés sur les comptes bancaires du couple, ils n’avaient jamais omis de faire les déclarations trimestrielles leur permettant de bénéficier des aides réservées aux plus démunis.

Aujourd’hui, le couple bénéficiaire du RSA est en difficulté. En effet, leurs différents comptes bancaires sont complètement vides et ils repartent de zéro.

En effet, ils ont remboursé la Caisse d’allocations familiales dans son intégralité. De plus, ils ont également dû régler leurs dettes auprès de l’administration fiscale.

Selon les informations de nos confrères

Le père et la mère de famille auraient compris la leçon. Hélas, il est un peu trop tard ! En outre, l’homme a été condamné à 18 mois de prison avec sursis tandis que sa femme à 6 mois.

Ils ne sont pas les premiers à essayer d’escroquer le système. En général, à la fin, ils sont tous retrouvés. Rappelons que le RSA est perçu par des personnes qui n’ont pas d’emploi ou qui n’ont vraiment pas assez de revenus et sont en dessous du seuil vital.

RSA

Certaines personnes n’hésitent pas à faire de fausses déclarations, comme un autre couple qui avait chacun déclaré être célibataire. Ainsi, ils n’avaient pas assez d’argent et pouvaient donc toucher le RSA. Au total, ils devaient plus de 20 000 euros à la CAF. Cela reste des petits joueurs par rapport à nos protagonistes de l’époque, mais quand même !