Un retraité épuisé qui reçoit 900 euros chaque mois confie comment il fait pour arriver à joindre les 2 bouts.

Le retraité accueille les journalistes dans son modeste logement ou il vit seul avec son chat. Un retraité de 65 ans qui a travaillé pendant 47 ans.

Ce retraité a travaillé pendant 47 ans, peine à boucler ses fins de mois. L’équipe de BFMTV s’est rendue chez l’homme, qui craint devoir déposer un nouveau dossier de surendettement, pour recueillir son témoignage poignant.

épuisé

La chaîne précise que son gilet jaune qu’on le voit porter dans le reportage n’a rien a voir avec la contestation qui fait la Une de l’actualité en France depuis plusieurs jours.

Chaque matin à 65 ans, Claude doit le porter pour travailler. Il s’occupe de la securité près d’une école. Pourtant il est retraité et il a cotisé pendant 47 ans.

gilets jaunes

“Pourquoi je le fais ? Parce que ma retraite à l’heure actuelle, elle n’est pas assez forte. Je gagne que 900 euros de retraite et je n’y arrive pas.”

retraite

Deux heures par jour de travail payées par sa mairie cela équivaut à un complément de revenus de 240 euros mensuels. Quand il rentre chez lui, Claude doit donc tout compter, au centime près.

“Déjà on a le choix entre payer son loyer et les factures d’energie.” explique-t-il. “Il arrive des fois que ca monte jusqu’a 600 euros, surtout en hiver.”

frigo

Célibataire, son loyer lui coûte un peu plus de 300 euros. Et quand arrive la fin du mois, “C’est pas un frigidaire tres rempli !” déplore-t-il en ouvrant la portière du son réfrigérateur. Ce retraité comme de nombreux autres d’ailleurs, n’a pas grand chose à manger sans parler des loisirs qui ont disparu.

“J’espère quand même pouvoir faire ça (son travail de surveillant pour les traversées piétonnes) jusqu’au 68 ans.” dit-il inquiet pour son avenir. “Faut qu’on se debrouille. Et ça, c’est pas normal, il faudrait demander à Macron s’il arrive à vivre avec 900 euros.”

Malgré sa situation financière précaire, l’homme garde tout de même le sourire. Mais sa plus grand crainte serait de deposer un nouveau dossier de surendettement. Le troisième en seulement quelques années, selon le rapport de la chaîne d’informations.