Renaud : sa fille dévoile un flippant message de détresse.

Tout d’un coup, Lolita Séchan se trouve dans un grand magasin et elle voit un type, âgé de 45 ans, pas mal.

Il s’arrête et se fige.

Et Lolita Séchan pense : “Merde, je l’ai trop collé, je n’ai pas respecté la distance de sécurité“.

L’individu en question lui explique qu’il l’a rencontrée sur un site de rencontres connu.

“Il me dit que si, oui, on s’est parlé au téléphone hier, sur Adopte un mec.

Lolita Séchan lui dit non en pleine détresse.

Elle ne pense vraiment pas, puisque qu’elle a affirmer ne jamais se trouver sur ce genre de site”.

renaud

Cette conversation s’est poursuivie.

Il lui a donné des informations personnelles qu’elle lui aurait données lors de leurs échanges.

“Toutes les informations n’étaient pas vraies”.

Mais c’était quand même assez proche de la vérité pour Lolita Séchan.

feux de détresse

En pleine détresse Lolita Séchan a donc commencé à flipper.

Et puis Lolita Séchan s’est rendus compte que quelqu’un qui se faisait passer pour elle.

Un individu qui a volé son identité et créé un profil sur lequel Lolita Séchan ne communique pas”.

lolita séchan

“Il est probable qu’au lendemain de cette conversation, ce type qui cherchait des amis dans le quartier me rencontre au Franprix entre le PQ et le service des enfants et des serviettes hygiéniques lavables”.

A déclaré avec humour l’ex du chanteur, Renan Luce.

lolita séchan heloise luce

“Au début ça m’a fait beaucoup rire.

Je lui ai dit de faire attention, je pense que c’est une arnaque, ne donnez pas d’argent”.

lolita séchan livres

Lolita Séchan a conclu cette histoire un peu effrayante et improbable par un autre conseil, cette fois à ses disciples :

“La morale de l’histoire est que Lolita Séchan va me faire passer pour une folle.

La morale de l’histoire est que cela va me donner la réputation d’être une vraie cinglée !”.

renaud sechan

Il y a une Lola Séchan en détresse qui se tape tous les mecs de l’Est de Paris depuis des années.

Mais sinon, au-delà de la blague, attention, ne vous faites pas voler, je vais me sentir un peu coupable”.