Comment reconnaître un coup de chaleur chez un enfant ?

Mon enfant est-il victime d’un coup de chaleur ? Lisez notre article, vous allez savoir ce qu'il faut faire.

Les enfants, en particulier les moins de 4-5 ans, ont particulièrement de risques de coup de chaleur en cas de forte chaleur.

Alors que le thermomètre pourrait dépasser les 40 ° C dans les prochains jours, voici quelques précautions à prendre pour protéger les petits des coup de chaleur. Ne vous inquiétez pas, la rédaction de Ton Mag, vous dira tout sur le sujet. Prêts ?

coup de chaleur symptômes

Depuis quelques jours, la France souffre énormément de la chaleur. Et quand il y a des épisodes comme celui-ci, les parents de jeunes enfants doivent être particulièrement vigilants vis à vis des coup de chaleur.

Plus de risques de coup de chaleur chez les enfants ?

En effet, les petits sont beaucoup plus à risque d’avoir des coup de chaleur que les adultes. Pourquoi ? Eh bien, c’est très simple.

En raison de leur jeune âge, la thermorégulation et la transpiration, chez les enfants, sont moins efficaces. Ainsi, s’il n’élimine pas correctement dans la chaleur, il est à risque d’hyperthermie, également appelée coup de chaleur.

Heureusement pour les parents, le coup de chaleur est rapidement détectable chez un enfant. Tout d’abord, le petit peut rapidement être affecté par une forte fièvre, qui peut atteindre 40 degrés.

De plus, sa peau rougit et se dessèche facilement. Cela peut aussi poser des problèmes de comportement, tel qu’une fatigue intense ou, au contraire, un état de surexcitation.

Évidemment, pour éviter les coup de chaleur, il y a quelques recommandations à prendre en compte.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Doctoome (@doctoome_)

Tout d’abord, à la rédaction de Ton Mag, nous vous conseillons d’éviter de sortir pendant les heures les plus chaudes de la journée. Mais aussi d’aller plusieurs fois par jour dans des endroits climatisés afin d’éviter les coup de chaleur.

Protéger l’enfant du soleil

À l’extérieur, il est nécessaire de faire porter un chapeau à votre enfant et de l’habiller de vêtements clair et ample. Si vous êtes dans une poussette, il est totalement déconseillé de couvrir les poussettes avec un chiffon.

Pourquoi ? Eh bien, parce que la température ne fera que monter en dessous. Si vous avez des enfants plus âgés, vous pouvez leur faire jouer à des jeux d’eau.

Ainsi, ils pourront se rafraîchir, tout en s’amusant et sans coup de chaleur. Pour les plus petits, nous pouvons appliquer une serviette mouiller sur leur peau plusieurs fois par jour. Des bains ou des douches tièdes sont également recommandés aussi souvent que nécessaire.

À la suite d’un coup de chaleur, l’enfant peut se déshydrater très rapidement. C’est pour cette raison qu’il est important d’encourager les enfants à boire toutes les 20 minutes.

Et ce, même s’ils n’ont pas la sensation de soif. Pour les bébés allaités, il est recommandé de donner le sein plus souvent, ainsi moins de risques de coup de chaleur.

Un corps riche en eau

Il convient également de préciser que le corps du nourrisson est riche en eau, sa fragilité est donc maximale : L’eau représente 75% à 80% du poids d’un nouveau-né, 65% de celui du nourrisson de plus d’un an, un coup de chaleur peut donc vite devenir inquiétant.

Coup de chaleur

Pour les enfants dont l’alimentation est diversifiée, privilégiez les fruits frais (pastèque, melon, fraise, pêche) ou la compote. Mais aussi des légumes verts (courgettes et concombres) ou des produits laitiers.