Reconfinement en France : Qui restera ouvert Jeudi ?

La perspective d’un reconfinement en France se rapproche, mais une chose semble acquise, il sera moins rigide que celui du printemps dernier.

Les magasins essentiels qui pourraient rester ouverts lors du reconfinement en France :


A partir de mars, le gouvernement devrait permettre à un certain nombre d’entreprises de rester ouvertes. Quelles sont ces entreprises ? Nous pouvons nous appuyer sur les différentes ordonnances émises en mars et avril, qui ont établi une liste régulièrement mise à jour des entreprises essentielles. Parmi eux, on peut citer les suivants :

les magasins de détail de produits surgelés
les épiceries
mini-marchés
supermarchés
les magasins de proximité
hypermarchés
tous les magasins d’alimentation
les réparateurs de voitures, de motos et de vélos
réparateurs d’ordinateurs
les vendeurs d’ordinateurs, de matériel de télécommunication, etc.
les bureaux de tabac
Hôtels
les banques et les compagnies d’assurance
services d’inhumation
les blanchisseries et les teintureries
les agences d’intérim
Campings
papeteries, marchands de journaux
magasins d’aliments pour animaux
construction/matériel
pompes à essence
pharmacies
opticiens
les sociétés de location de voitures
Campings
les activités financières et d’assurance


À cette liste s’ajouteront sans doute les services publics ouverts au public, qui doivent également rester ouverts.

France

Quelles sont les entreprises non essentielles qui seront fermées en cas de reconfinement en France ?
Par définition, il s’agit de toutes les autres entreprises qui ne seront pas incluses dans les règlements qui suivront les annonces du gouvernement.

Cependant, certains secteurs demandent déjà à être inclus dans la liste des entreprises essentielles. C’est le cas du secteur du jouet lorsque les achats de Noël commencent.


symptome coronavirus

A BFM Paris, Francis Palombi, président de la confédération des détaillants français, souligne que la fermeture d’un magasin de jouets “serait un désastre”.

William Koeberlé, président du Conseil français du commerce (CDCF), va encore plus loin : “Si un reconfinement en France partielle ou générale ou un couvre-feu plus long est envisagé, il est important de donner à tous les commerces, y compris ceux qui avaient été considérés comme non essentiels, la possibilité de continuer à commercer, pour éviter une catastrophe économique”.

coronavirus

POUR L’EXÉCUTIF, LE RECONFINEMENT EN FRANCE EST OBLIGATOIRE …

Emmanuel Macron ne voulait pas d’un reconfinement en France. Il est trop tôt aujourd’hui pour dire si nous nous dirigeons vers des reconfinements locales ou plus larges”, a-t-il déclaré vendredi dernier. Il est trop tôt aujourd’hui pour dire si nous nous dirigeons vers un reconfinement locale ou plus large”, a-t-il encore déclaré vendredi dernier. Mais le chef de l’État a finalement accepté : c’est donc un reconfinement en France forcée et imposée qui se profile à l’horizon.

coronavirus france

Parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets et conduisent aux mêmes solutions. L’exécutif doit évidemment faire face à la surpopulation des hôpitaux, notamment dans les unités de soins intensifs, avec 2909 patients atteints de Covid en soins intensifs mardi plus de la moitié des lits disponibles en France.

Il y a aussi le nombre de décès, 523 encore signalés mardi, si l’on additionne les décès dans les hôpitaux et ceux d’Ehpad.

coronavirus en france

Ne pas mettre l’économie en veilleuse

L’exécutif est pris au dépourvu. Il n’a pas d’autre solution pour cette situation incontrôlable : le reconfinement en France est la seule chose qui fonctionne pour arrêter la circulation du virus.

Cependant, la plupart disent que ce reconfinement en France sera différent de celui du printemps car ils ne veulent pas mettre l’économie en attente. Les écoles sont donc laissées ouvertes, et peut-être les collèges et les lycées avec un protocole de santé révisé – à condition, bien sûr, que les enseignants acceptent de retourner au travail et de ne pas exercer leur droit de retrait. Le télétravail est encouragé, mais cela ne signifie pas que les Français ne peuvent pas se rendre au bureau.

covid-19

Un sens de l’improvisation pour ce nouveau reconfinement en France

Selon les chefs de partis qui ont été reçus mardi soir par Jean Castex, le gouvernement n’avait pas vraiment travaillé sur un tel plan de reconfinement en France.

coronavirus-covid-19

“Il y a ce sentiment d’improvisation, de panique, de manque d’anticipation”, a commenté le leader de la LR Christian Jacob après le départ de Matignon. “Je suis très surpris par la façon dont cette réunion a été programmée, réalisée… et rien n’a été mis sur la table”.

Un triple échec

Vous n’avez pas tort : il n’y a évidemment pas de plan précis qui a été préparé. Tout est décidé dans la précipitation. Jean Castex, qui était l’homme d’une idée fausse qui a mal tourné, est sur le point de devenir l’homme d’une idée fausse mal préparée. Et tout cela soulève des questions au niveau démocratique : qui décide ? Le Conseil de la défense, pas les ministres. Qui vote le reconfinement en France ? Parlement, mais seulement ce jeudi, une fois que les décisions auront été annoncées.

Reconfinement en France

En fin de compte, pour l’exécutif, c’est un échec de la parole cela a changé. C’est un échec de la stratégie essayer, cartographier, isoler, ça n’a pas marché. Et c’est un échec d’anticipation – Olivier Veran nous avait promis 12 000 lits pour une éventuelle réanimation d’ici la fin de l’été, on voit bien que ce n’est pas le cas aujourd’hui.