Brigitte Macron ravie, grâce à elle un jeune homme qu’elle apprécie rentre au gouvernement.

Ravie : son épouse a longtemps milité pour la création d’un secrétariat d’État à l’enfance, se permettant même de choisir à sa tête Adrien Taquet.

Brigitte Macron est sur tous les fronts. Alors que son mari peine à se dépêtrer de la crise des Gilets jaunes, la première dame multiplie les initiatives pour aider le président de la République à sortir la tête de l’eau. Inquiète pour Emmanuel Macron, l’ancienne professeure de français n’hésite pas à user de son influence pour lui faire prendre les bonnes décisions. C’est ce que révèleLe Parisien, dans un article publié dans la soirée du 25 janvier. On y découvre comment Brigitte Macron a réussi à convaincre le président de la République qu’il fallait créer un nouveau poste au gouvernement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bonne soirée ! #brigittemacron #emmanuelmacron #premieredame #couplemacron

Une publication partagée par Compte dédié à BM (@brigittemacronnews) le

Officiellement, l’idée vient du Premier ministre, Édouard Philippe. Selon le quotidien, c’est en fait Brigitte Macron qui aurait oeuvré en coulisses pour la nomination d’Adrien Taquet au poste nouvellement créé de secrétaire d’État chargé de la Protection de l’enfance. Omniprésente dans la vie du président de la République, la première dame a exercé « un lobbying aussi intense que discret » pour la création de ce poste qui lui tenait à coeur. Le Parisien cite « un vieux compagnon de route » à qui Brigitte Macron s’était confiée : « Je veux absolument qu’Emmanuel me nomme un secrétaire d’État ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

❤#brigittemacron #emmanuelmacron #2016 #concert #michelpolnarefff 📷Nicole coullier

Une publication partagée par Compte dédié à BM (@brigittemacronnews) le

Brigitte Macron « ravie » de la nomination d’Adrien Taquet

Brigitte Macron fait déjà beaucoup pour aider les enfants vulnérables. Quand il s’agit de la protection de l’enfance, elle est même passée outre les attaques sur son couple : « Je m’en fiche, je veux qu’on s’en occupe, c’est important ». Pour ce secrétariat d’État, la femme d’Emmanuel Macron avait même une idée précise de la personne à mettre à sa tête. Adrien Taquet est un fidèle du chef de l’État. À 42 ans, il fait partie des fondateurs du mouvement En Marche. Comme le confie l’un des amis de Brigitte Macron, sa nomination la rend donc très heureuse : « C’est ce qu’elle voulait depuis le début. Elle est ravie ».

Brigitte Macron : on sait enfin ce qu’elle a dit à Carla Bruni et Valérie Trierweiler

Brigitte Macron se trouve actuellement dans une grave situation de crise. En effet, la première dame a vu sa cote de popularité chuter depuis le début du mouvement des Gilets jaunes. Comparée à Marie-Antoinette par certains manifestants, elle est souvent pointée du doigt pour son fastueux train de vie : « Brigitte Macron, c’est Marie-Antoinette qui vit dans sa bulle », avait commenté Arnaud Mercier au micro de BFMTV, professeur d’information et de communication à l’université Paris II Assas. Depuis quelques temps, Brigitte Macron tente tant bien que mal de remonter dans les sondages.

Jeudi 24 janvier, la première dame recevait Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy. Plusieurs conjectures avaient annoncé que Brigitte Macron allait sûrement tenter de trouver du soutien et de bons conseils auprès de ses invitées pour traverser cette période de crise. Aujourd’hui, on sait enfin ce que les trois femmes se sont dit…

Un rendez-vous destiné au soutien de plusieurs associations

Pendant leur longue réunion à l’Elysée, les trois femmes ont entretenu une conversation s’articulant autour des différentes associations qu’elles soutiennent. Que ce soit la lutte contre l’autisme, contre le harcèlement scolaire ou encore contre les maladies génétiques, elles sont toutes les trois très impliquées. Valérie Trierweiler est, quant à elle, très investie auprès de l’Association qui lutte contre les leucodystrophies et le Secours populaire. C’est donc en faveur de cette dernière que Brigitte Macron a décidé de se lancer prochainement.

L’actuelle première dame de France et l’ancienne compagne de François Hollande se sont accordées pour partir ensemble sur le terrain avec le Secours populaire. Leur objectif est de venir en aide aux enfants les plus démunis. À la suite de cette entrevue, Valérie Trierweiler a laissé un commentaire sur son Twitter pour remercier ses deux compères pour l’attention qu’elles ont porté à la cause qu’elle défend :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

En 2010 nous lancions avec le @globalfund @unaidsglobal and @unicef la campagne #bornhivfree pour lutter contre la transmission du virus de la mère à l’enfant. Aujourd’hui, dans les pays en développement, des dizaines de milliers d’enfants naissent encore chaque année avec le HIV alors que les traitements sont simples, disponibles et efficaces. Ne les oublions pas 🙏 In 2010, we launched the #bornhivfree campaign. 8 years later, when preventive treatments are simple, efficient and available, thousands of children are still born every year carrying the virus in developing countries. Let’s not forget them #worldsaidsday #journeemondialedeluttecontrelesida Conception of the campaign by @julien_civange Film by @vincentperezphotographer

Une publication partagée par Carla Bruni (@carlabruniofficial) le

« Merci à Brigitte Macron et Carla Bruni de m’avoir écoutée sur le sens de mon engagement auprès du Secours populaire depuis six ans, au service des trois millions d’enfants vivants sous le seuil de pauvreté en France. » On ne sait pas si cette démarche est purement politique… Mais une chose est sûre, cet acte empreint d’humanité ne peut que l’aider à remonter dans l’estime des Français.