Quand Emmanuel Macron se lâche en privé, derrière la camera.

Entre Emmanuel Macron et les journalistes, les relations sont parfois glaciales, pourtant généralement d’un calme olympien en public.

Au point que, selon une enquête de la journaliste Corinne Lhaïk révélée dans le magazine Paris Match dans les kiosques à partir du jeudi 26 novembre, le Président de la République Emmanuel Macron ne se refuse plus à les insulter.

Au mois de juillet 2020, en pleine refonte, le locataire de l’Élysée a lâché prise devant son écran de télévision. “Regardez ces connards”, disait-il à BFMTV.

Si le mari de Brigitte Macron a essayé d’établir un lien avec la presse après la crise des gilets jaunes, il considère qu’elle est principalement responsable de son image publique et de sa popularité (une cote qui est finalement en hausse selon un sondage Ifop daté du samedi 21 novembre).

“Les Français ignorent qui je suis”, se plaint Emmanuel Macron auprès de Corinne Lhaïk, qui le connait depuis 2011 en raison des “dernières confidences” recueillies durant l’été. Une frustration que le chef de l’Etat a déjà pu révéler en plein jour, puisque ses coups contre la presse ont été nombreux.

brigitte macron

Le 1er septembre 2020, lors d’un voyage officiel au Liban, trois semaines après la tragique double explosion qui avait frappé la ville de Beyrouth, l’homme politique Emmanuel Macron se mit en colère contre un journaliste du Figaro, le rejetant publiquement devant les caméras du LCI, et avec véhémence.

“Ce que vous y avez fait, étant donné la sensibilité du sujet, étant donné tout ce que vous savez sur l’histoire de ce pays, est irresponsable. Irresponsable pour la France, irresponsable pour les personnes concernées ici, et sérieux d’un point de vue éthique”, criait-il.

Mais voilà, le président de la République a sans doute une bonne raison de lancer une telle colère noire : la publication d’un article dans les colonnes du journal la veille pourrait bien avoir provoqué un incident diplomatique.

Emmanuel Macron

Ce blocage de la presse

Et quand il ne peut pas se prononcer publiquement, Emmanuel Macron bloque la presse. “Très ennuyé” par les journalistes, le chargé de communication du président Joseph Zimet a pris la décision radicale de bloquer sa communication en avril 2020.

Ainsi, le journaliste était absent lors de ses déplacements, ni au Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne, ni à Marseille où il devait rencontrer le professeur Didier Raoult. Et pourtant, ce fait est extrêmement rare.

Privés de voyage par le chef de l’État en pleine crise sanitaire dont ils ont révélé avoir serré la main ou non respecté la distance sociale, tandis que le gouvernement insistait sur l’importance des gestes de barrière – les journalistes lui répondaient. L’Association présidentielle de la presse a révélé une déclaration pleine de reproches.

Macron

Emmanuel Macron : un caméléon qui “drague des informations utiles”.

Qui est donc Emmanuel Macron ? Le livre Président Cambrioleur de Corinne Lhaïk (éditions Fayard) qui sort ce jeudi 26 novembre essaie de répondre aux questions et dépeint un Président de la République aux multiples personnalités. Le portrait d’un homme qui dérange mais qui veut plaire et faire de la France un pays uni.

Souvent raillé ou plaqué, le mari de Brigitte Macron est une “drague utile”, explique l’auteur, dans le simple but de mettre à l’écart ses adversaires ou ses concurrents. Un extrait dévoilé par L’Express nous apprend que pour lui, “se renier n’est pas se renier soi-même puisqu’il est avant tout mobile”.

Nicolas Sarkozy

Sa personnalité est complexe et les décisions bouleversantes. Corinne Lhaïk estime que le mandat d’Emmanuel Macron équivaut au “casse du siècle”. Des paroles dures et fortes pour décrire la politique de celui dont le seul objectif actuel est de mettre un terme à l’épidémie de coronavirus afin d’éviter à tout prix une troisième vague.

Cette prise de risque que François Hollande ne prend pas et qu’il dénonce

Un extrait publié par L’Express nous renvoie quelques années en arrière, le 2 mai 2012, lors du débat entre les deux tours de table entre François Hollande et Nicolas Sarkozy.

République

A cette occasion, l’auteur recueille les impressions d’Emmanuel Macron qui, quinze jours plus tard, est nommé secrétaire général du chef de l’Etat.

Il se montre alors très critique envers celui qui est parfaitement amoureux de Julie Gayet. ” Ce fut une erreur d’annoncer tout de suite la mesure de retraite : elle aurait dû être mise au menu de la conférence “, estimait-il. Et à regretter : ” Hollande n’a pas pris ce risque et cela m’a frustré “.

Après sa promotion au poste de ministre de l’économie, Emmanuel Macron a laissé le gouvernement lancer son parti et se présenter à l’élection présidentielle de 2017.

ministre

Depuis cette date, les relations entre les deux hommes sont très compliquées.