Prince Philip : Sa dernière lettre très touchante écrite avant sont décès révélée !

Prince Philip

Rainier de Hesse, neveu du prince Philip, a annoncé la dernière lettre qu’il a reçue du duc d’Édimbourg le jour de sa mort.

Alors que le prince Philip aurait dû fêter ses 100 ans le 10 juin dernier, son neveu a dévoilé aujourd’hui des extraits de la dernière lettre écrite par le mari de la reine Elizabeth II d’Angleterre avant sa mort.

obseques prince philip

Dans un documentaire diffusé sur une chaîne allemande, ce proche du prince Philip explique qu’il est en possession des derniers mots écrits par celui qui est décédé il y a quelques semaines à l’âge de 99 ans.

Prince Philip : sa dernière lettre rendue en partie publique

Un triste jour

Le jeudi 10 juin 2021, un véritable sentiment de tristesse a envahi le château de Windsor. Cette journée était dédiée à la mémoire du prince Philip, duc d’Édimbourg, qui aurait dû fêter ses 100 ans à cette même date.


L’époux de la reine d’Angleterre Elizabeth II, décédé il y a deux mois, laisse un grand vide derrière lui. À cette occasion, le prince Édouard a admis à CNN que le chagrin était encore bien présent. « Je pense qu’il y aura d’autres moments plus tard dans l’année, cela deviendra un peu plus poignant et un peu plus difficile. Mais pour l’instant, merci beaucoup d’avoir demandé, je pense que tout le monde va plutôt bien.

Mais à l’occasion de cet anniversaire, une autre personne proche du Prince Philip a décidé de s’exprimer. Son neveu Rainier de Hesse s’est adressé à la presse allemande. Au cours de l’interview, il a expliqué qu’il était en possession de la dernière lettre écrite par le duc d’Édimbourg.

En effet, le prince Rainier de Hesse avait demandé au prince Philip quelques jours avant sa mort. Il voulait rassembler ses souvenirs de sa jeunesse passée au château de Wolfsgarten en Allemagne. Malgré sa maladie et sa faiblesse, le mari de la souveraine a obtempéré.

Une famille très nombreuse

Si le prince Philip a porté de nombreux titres en Grande-Bretagne, ses origines sont en fait beaucoup plus larges. Philip Mountbatten, duc d’Édimbourg, portait également les armes de prince de Grèce et du Danemark, de comte de Merioneth, de baron de Greenwich et était un descendant de la dynastie des Glucksburg.


Cela signifie qu’une branche de sa famille est effectivement germanique. Le jour de ses funérailles, la reine Elizabeth II d’Angleterre a invité trois membres de cette maison princière.

Malgré les restrictions imposées par la pandémie, qui ont obligé à réduire le nombre d’invités, Elizabeth II a insisté sur la présence de membres de la maison germano-danoise du Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glucksburg.

En effet, dans sa jeunesse, le prince Philip se rendait régulièrement en Allemagne. Son neveu Rainier de Hesse, âgé de 89 ans, écrit un livre sur le château d’enfance de la famille et a voulu recueillir tous les souvenirs du prince Philippe pour les inclure dans son livre.

Il l’a fait et la lettre est parvenue à son neveu le jour de sa mort. Interrogé récemment à ce sujet, le Prince Rainier de Hesse a accepté d’en révéler quelques extraits.

De très bons moments

Dans cette lettre adressée à son neveu, le prince Philip remonte le temps jusqu’à il y a près de 90 ans. « J’ai les plus beaux souvenirs de Wolfsgarten au début des années 1930, lorsque la maison était toujours pleine de parents et d’amis venus d’Europe.

Prince Philip

Il est clair que ces moments étaient encore très présents dans la mémoire de celui qui allait mourir quelques jours après avoir écrit cette lettre. Malgré sa maladie, le prince Philip a apparemment conservé une excellente mémoire. D’ailleurs, si certains doutent de l’authenticité de cette lettre. Un témoin affirme avoir vu le prince lui-même l’écrire. A ce sujet, son secrétaire est en effet formel.

En définitive, le Prince Rainier de Hesse a donc en sa possession un document extraordinaire. D’un point de vue historique, cette lettre est intéressante à plusieurs titres. En effet, il s’agit de rappeler l’enfance d’un homme qui aura tant compté dans l’histoire de l’Angleterre ainsi que son dernier témoignage de son vivant.

Deux raisons qui font de cette lettre écrite par le Prince Philip un document d’une importance capitale. Son neveu doit donc la conserver précieusement, même si certaines personnes aimeraient pouvoir découvrir l’intégralité de la lettre.

A ce jour, cependant, le neveu ne s’est pas exprimé sur le sujet. Quoi qu’il en soit, cette histoire rend une nouvelle fois hommage à un homme adoré par son peuple et désormais pleuré par toute une nation. Tous les Britanniques étaient en effet très émus le 10 juin, le jour même où le Prince Philip devait fêter son centenaire.


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !