Prince Harry : Il ne veut plus revenir en Angleterre ! Découvrez pourquoi !

De qui le Prince Harry se moque-t-il ? On se le demande ! En effet, après plusieurs mois de suspense, il assume son absence.

Depuis deux ans, un fossé se creuse au sein de la famille royale. D’ailleurs, si la rédaction de Your Mag devait être sincère, elle pense que l’arrivée de Meghan Markle a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. En jetant son dévolu sur le prince Harry, l’actrice américaine n’a sans doute pas réalisé que le protocole allait l’épuiser.

prince harry meghan meghan markle

Pour ne rien arranger, les vieilles rancœurs entre son mari et son aîné ou son père refont surface. Jamais complètement remis du drame de Lady Diana, chacun a essayé de faire avec les jours sans. Juste après le mariage, le petit Archie est né.

Entre le prince Harry et le Royaume-Uni

On sait maintenant que des réflexions nauséabondes pendant la grossesse ont conduit le couple à s’exiler au pays de l’oncle Sam. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les kilomètres n’arrangent rien. Cela ne fait qu’ajouter à l’impatience et aux récentes rumeurs. Qui aura le dernier mot ?

Pour le prince Harry, la pandémie arrive au bon moment. Il n’aura pas à justifier le fait que lui et sa petite famille ne voyageront pas pour les fêtes. A l’époque, personne n’osait franchir le sol du Royaume-Uni. Et ce n’est pas Boris Johnson qui pourra inciter les touristes à venir.

Aux premières heures de 2021, il est l’un des premiers hommes d’État à admettre avoir le Covid-19. Après des mois de panique, le soleil pointe le bout de son nez. Mais cela n’empêche pas les Windsor de s’attirer des ennuis.

A quelques jours de sa centième bougie, le prince Philip se meurt. Cette fois, le mari de Meghan Markle n’a pas le choix. Pour la mémoire de son défunt grand-père, il doit prendre un billet d’avion.

La situation se répète en juillet

Cette statue de sa mère, même s’il ne la trouve pas à son goût, le prince Harry a pour mission de l’inaugurer avec William. Cependant, pour chacun de ces deux événements, l’absence de Meghan Markle titille la curiosité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @2royalduchess

Qu’elle soit enceinte ou en plein biberon ou couches, la cadette du couple ignore l’existence de ses cousins George, Charlotte et Louis de Cambridge.

Fin mars 2022, le service action du prince Philip réunit ses proches…. Sauf un ! Et oui, une fois de plus, le prince Harry persiste et signe. Non seulement sa femme ne fera pas le voyage, mais il l’imitera. Au lieu de critiquer ses hôtes, il met tout sur le dos de la sécurité.

Qu’elle soit sanitaire ou diplomatique, il ne veut prendre aucun risque. Cher ami de Ton Mag, êtes-vous convaincu par cette thèse ? Pas trop ? C’est bien, les experts de la couronne ne le sont pas non plus ! D’autant qu’il vient de commettre un (dernier) faux pas !

Il y a 20 ans, Robert Jobson faisait la promotion d’une biographie sensationnelle de Lady Diana. Avec l’aide de celui qui était chargé de sa sécurité, on comprend enfin l’ampleur de la catastrophe du pont de l’Alma. Aussi, il sait mieux que quiconque ce que le retour du prince Harry pourrait apporter en termes de révélations.

Pouvez-vous imaginer l’horreur que ce serait ?

Si au beau milieu d’un dîner, quelqu’un lui demandait ce que contient le livre qui sera bientôt publié ? Dans moins d’une semaine, Elizabeth II fêtera son 96e anniversaire.


Affaiblie par le Covid, elle espère secrètement rencontrer son arrière-petite-fille à cette occasion. N’oublions pas que les deux femmes ont un surnom en commun ! Là encore, l’écrivain jette un pavé dans la mare. C’est très peu probable, vu le séisme qu’elles ont créé en partant !

Même en exil, les faits et gestes du prince Harry sont analysés au microscope. Alors, quand on le découvre aux Pays-Bas, on hallucine. En quoi les festivités des Invictus Games sont-elles moins dangereuses que de venir à Buckingham Palace ?

prince harry

Comme on peut le voir dans le tweet ci-dessus, le prince Harry fait désormais des repères loin de chez lui. À La Haye, il a l’impression d’être fêté, entouré de ses frères et sœurs.

Cette fois, c’est évident. Il n’est pas né pour trouver un compromis entre les protagonistes de cette triste saga familiale. Espérons qu’il n’aura pas de regrets si jamais la reine Elisabeth II disparaît avant d’hypothétiques retrouvailles.

Réagissez à cet article