Brigitte Macron en deuil ce soir, la première dame au plus mal.

Brigitte Macron en deuil ce soir, la première dame au plus mal.

La première dame vient de perdre son grand frère, Jean-Claude Trogneux. L’ancien patron de la chocolaterie familiale d’Amiens à l’âge de 85 ans.

La première dame de notre pays est en deuil. Ce vendredi 9 novembre, son grand frère Jean-Claude Trogneux est décédé, à Amiens. L’homme était âgé de 85 ans, soit 20 de plus que Brigitte Macron. Il était notamment l’ancien patron de la célèbre chocolaterie qui a fait la réputation de la famille. Une disparition qui frappe de plein fouet l’épouse du président de la République, déjà touchée par la mort de sa sœur.

au plus mal

« Cette terreur de la mort, je l’ai toujours connue, avouait la maman de Tiphaine, Laurence et Sébastien, dans les colonnes du magazine ELLE, l’année passée. Parce que, toute petite, elle est arrivée dans ma vie. Et quand elle surgit, vous êtes totalement décontenancé. Rien ne vous aide. J’étais la dernière d’une fratrie de six enfants. Ma grande sœur s’est tuée dans un accident de voiture, avec son mari, et l‘enfant qu’elle portait. J’avais 8 ans. Elle est avec moi, tous les jours de ma vie. »

Jean-Claude Trogneux

Dernière de la fratrie, Brigitte Macron perd donc ici l’un de ses piliers. Un homme qui était aussi l’une des figures phare de la ville dans laquelle il habitait.

En 85 ans d’existence, Jean-Claude Trogneux a réussi à se rendre indispensable à Amiens. Participant au renouveau de la ville, avec l’aide de Gilles de Robien, comme le rappelle La Voix du Nord, il était aussi le président du tennis-club d’Amiens. « Il a organisé pendant plusieurs années des promenades à vélo entre Le Touquet et Amiens (110 kilomètres).

La suite ==>