PPDA : accusé du pire, ce témoignage qui aurait tout changé dévoilé !

ppda

PPDA : L’issue de cette affaire a été obtenue en partie grâce à un élément décisif. Découvrez-le.

Après plusieurs mois d’enquête, plusieurs plaintes et témoignages de plus de 20 femmes différentes, le parquet de Nanterre a annoncé le verdict concernant l’affaire PPDA. Nous avons appris par un communiqué de presse que le procureur avait classé l’enquête.

florence porcel ppda

L’enquête a été particulièrement avancée grâce à un effet personnel de Dominique Ambiel, une amie de l’ancienne présentatrice de télévision.

PPDA : Une plainte classée sans suite

Quatre mois après l’ouverture d’une enquête pour viol suite à une plainte de l’écrivain Florence Porcel, le parquet de Nanterre a rendu son verdict.

Dans un communiqué de presse publié par la procureure de Nanterre, Catherine Denis, on apprend que les faits « ne peuvent caractériser le crime de viol dans la mesure où aucun élément ne permet de confirmer les déclarations de l’un ou l’autre concernant l’existence de cette scène ».


Outre la plainte de l’écrivain, vingt-deux autres femmes ont également témoigné et sept autres plaintes ont été déposées. Cependant, la plupart des faits reprochés sont prescrits.

Pour ceux qui n’étaient pas prescrits et dénoncés comme du harcèlement se**el, le parquet a une nouvelle fois donné raison à Patrick Poivre d’Arvor.

En effet, le procureur estime que de nombreux éléments manquent pour constituer cette infraction : « l’absence de répétition, de pression, de caractère sexualisé des propos tenus, ou encore de traces des appels téléphoniques ».

De son côté, l’ancien présentateur de TF1 « a soit contesté l’existence des faits dénoncés par ces femmes, soit reconnu leur existence tout en niant toute contrainte ».

L’histoire de Florence Porcel remise en cause

Selon les dernières informations de nos confrères du Parisien, un élément matériel fourni par la défense de PPDA a pesé dans la décision du parquet de Nanterre. De quoi s’agit-il exactement ? Eh bien, du journal intime de Dominique Ambiel, un ami de Patrick Poivre d’Arvor.


Ce dernier, qui a son bureau juste à côté, a déclaré qu’il n’était présent sur aucune des scènes du 29 avril 2009. Il est à noter que le bureau est entièrement vitré, et que tout est évidemment visible. Mais ce n’est pas le seul élément qui a fait douter le procureur.

Selon nos confrères, les enquêteurs de la Brigade de Répression de la Délinquance à la Personne (BRDP) ont constaté que la configuration du bureau ne correspondait pas aux déclarations de Florence Porcel.

Autre élément remettant en cause les accusations de l’écrivain : sa conversation avec Martine P, une romancière sur Facebook. Cette dernière avait d’ailleurs affirmé aux enquêteurs que l’auteur avait inventé l’agression. Autant d’éléments qui n’ont pas joué en sa faveur.

La réponse de Florence Porcel

Évidemment, suite à cette décision du parquet, Florence Porcel ne pouvait pas rester sans rien faire. Ainsi, quelques heures après la décision du tribunal de Nanterre, l’écrivaine a décidé de déposer une nouvelle plainte avec constitution de partie civile.

ppda

Ce qui entraîne l’ouverture d’une information judiciaire, a indiqué son avocat Emmanuel Moyne. Il a déclaré : « La décision du parquet de Nanterre n’est qu’une étape de la procédure, elle n’entame pas la détermination de Florence Porcel à voir des investigations approfondies menées par un juge indépendant ».

Les femmes qui ont porté plainte pour des faits prescrits souhaitent également qu’une suite soit donnée à l’affaire. C’est notamment le cas de l’ancienne présentatrice de télévision Hélène Devynck.

Cette dernière, qui accuse PPDA d’une agression lorsqu’elle avait 25 ans, pense qu’une victime finira par parler et faire tomber l’ancien présentateur : « Je suis convaincue qu’à un moment donné, il y aura une victime qui ne sera pas prescrite et qui portera plainte à la police, et là il y aura le poids de tout ce qui a été dit avant, tout le dossier sortira.

Comme vous pouvez le constater, l’affaire n’est pas terminée.


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !