Christophe Castaner va porter plainte contre Eric Drouet et Maxime Nicolle.

Christophe Castaner va porter plainte contre Eric Drouet et Maxime Nicolle.

Porter plainte : Pour Castaner, l n’y avait pas de gilets jaunes samedi sur les Champs mais 10.000 casseurs, selon lui bien sur.

19h17: Christophe Castaner est en direct sur LCI:

” Samedi sur les Champs Elysées, il n’y avait pas de gilets jaunes, mais juste des gens dans une logique de guerre qui voulait reprendre l’Arc de Triomphe. Il y avait 10.000 casseurs sur les Champs Elysées dont 1.500 black blocks

Nous n’avons pas été surpris par ce qui s’est passé samedi mais notre stratégie n’a pas été mise en oeuvre samedi”

Et d’ajouter :

“Il ne reste plus que 30.000 manifestants en France qui n’ont plus de revendications et que les Français ne soutiennent plus.

Je pense que les français attendent de nous que nous soyons plus offensif.

photographié

Si vous participez à une manifestation non autorisée vous vous exposez à une amende de 135 euros et si vous n’avez pas vos papiers la police sera en mesure de vous garder 4 heures.

Le LBD est une arme de défense de nos policiers, de neutralisation de nos adversaires au moment où ils cassent.

Eric Drouet et Maxime Nicolle seront signalé à un juge après leurs propos sur les événéments de ce week-end. Ce sont des révolutionnaires d’opérette. Ils sont responsables de la casse et doivent rembourser la casse sur leurs finances personnelles.”

Christophe Castaner indique qu’il n’a jamais songé à démissionner ce week-end.

#Manifestation #Casseurs – «Je pense que les français attendent de nous que nous soyons plus offensif» Christophe @CCastaner ministre de l’Intérieur. #24hPujadas #LCI #La26 pic.twitter.com/0uwfxphDzN

— 24h Pujadas (@24hPujadas) 18 mars 2019

16h45: Depuis Matignon, le Premier ministre s’exprime pour évoquer les mesures de l’exécutif après les violences de samedi dernier

“Les événements survenus à Paris, et notamment sur les Champs-Elysées, sont intolérables”

“Nous allons renforcer la fermeté de notre doctrine de maintien de l’ordre mais nous voulons d’abord protéger le droit de manifester”

“Nous interdirons les manifestations des gilets jaunes dans les quartiers les plus touchés : les Champs-Elysées (Paris), la place Pey-Berland (Bordeaux) et la place du Capitole (Toulouse) dès lors que nous aurons connaissance de la présence d’éléments ultra et de leur volonté de casser”

la suite ====>