Cyril Hanouna tente une nouvelle pirouette pour se dépêtrer des ennuis.

Pirouette : Cyril Hanouna est enlisé depuis la diffusion des photos dénudées de Karine Ferri lors d’une édition de TPMP ! A suivre …

La guerre qui oppose les dirigeants de TF1 à Cyril Hanouna a pris un tournant. Lors d’une émission, Touche pas à mon poste diffuse à l’antenne des photos dénudées de Karine Ferri. La Une et l’animatrice ont alors saisi le CSA et mis en demeure Baba. Ce dernier dénonce un délire total.

Un délire qu’ont suivi les fans de « Baba ». Certains internautes, fans de TPMP, ont pris Karine Ferri à parti, parfois avec violence. Une campagne de harcèlement sur Twitter telle que l’animatrice a décidé de quitter le réseau de l’oiseau bleu. Karine Ferri préfère ne plus parler de cette histoire et souhaite se concentrer sur son émission et ses enfants. Bien sûr, Canal + a présenté ses excuses à la jeune maman.

Cyril Hanouna

Quant à Cyril Hanouna, il a tenté de calmer le jeu dans un tweet à double sens, ce samedi 3 novembre. Il écrit : « Karine Ferri, tu as quitté Twitter pour l’instant donc si tu me lis, bravo pour The Voice Kids et tu sais ce que je pense de toi. Ne te laisse pas instrumentaliser par des gens malintentionnés. Jamais on a eu l’intention de te nuire, bien au contraire ».

Mais le mal est fait. Pour mémoire, les photos ont été prises lors d’un shooting pour le magazine Playboy à l’époque où elle participait à l’émission le Bachelor. Depuis, Karine Ferri a saisi la justice pour que plus jamais elles ne soient publiées ou diffusées en France.

pirouette

Jusqu’à ce qu’un site prenne la décision de les ressortir du placard, puis TPMP. La goutte d’eau qui fait déborder le vase pour la direction de TF1 qui décide de saisir le CSA conjointement avec son animatrice, Karine Ferri et ont lancé une procédure de mise en demeure. Pour la première chaîne de France, c’est une campagne de dénigrement, du harcèlement moral.

Karine Ferri, harcelée par les fans de Cyril Hanouna, prend une décision radicale

Après avoir été harcelée par Cyril Hanouna, Karine Ferri doit faire face aux supporters de l’animateur de Touche pas à mon poste sur la Toile. Elle a choisi de quitter Twitter.

Une autre décision synonyme d’un ras-de-bol. Mercredi soir, Cyril Hanouna ne s’est pas gêné pour dévoiler des clichés dénudés de Karine Ferri sur la plateau de Touche pas à mon poste.La présentatrice de Danse avec le stars a décidé de répliquer, soutenue par le groupe TF1.

fans de Cyril Hanouna

Via un communiqué, la chaîne et l’animatrice ont assuré qu’ils avaient saisi le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et que la jeune femme avait adressé “un courrier de mise en demeure à la chaîne, la société de production et son animateur pour l’exploitation de ses photos”. La contre-attaque a provoqué la fronde des fans de Baba, harcelant la présentatrice de messages d’insultes. Une ultime bravade à laquelle Karine Ferri a répondu en quittant Twitter.

Fatiguée par les commentaires assassins, la petite-amie de Yoan Gourcuff a été poussée dans ses retranchements et a préféré dire adieu au réseau social en fermant son compte. Peu de temps avant, Cyril Hanouna avait parlé d’un « communiqué ridicule », précisant qu’il n’avait rien contre la star de TF1 et qu’ils étaient « partis dans un délire total » De quoi remettre le feu aux poudres et donner envie à ses fanzouzes de s’en prendre à l’animatrice.

Karine Ferri

Après avoir été soutenue par son employeur, Karine Ferri a également pu compter sur le renfort de son nouveau collaborateur, Camille Combal. Le co-présentateur de Danse avec le stars et ancien chroniqueur de TPMP a posté un message sans équivoque à l’attention de sa collègue. “Elle traverse un moment dur et je lui apporte tout mon soutien et toute mon amitié. Je t’aime et suis trop content de faire cette émission à tes côtés” a-t-il indiqué sur Twitter. Si la jeune femme a quitté le célèbre réseau social, ses fans pourront toujours l’admirer et l’encourager sur Instagram où elle se montre très active. En espérant que les fans de Cyril Hanouna ne le prennent pas d’assaut.