Piqûres de méduses : les choses à faire et à ne surtout pas faire.

C'est la fin d'un mythe : non, il ne faut pas uriner sur une piqûre de méduse. Ce sont d'autres gestes salvateurs qui sont à adopter et à partager autour de soi.

La piqûre de méduse est sans aucun doute l’une des brûlures les plus douloureuses que la saison estivale puisse nous infliger.

En effet, nous ne sommes pas épargnés par les coups de soleil ou la manipulation brutale de nos planchas et barbecues ni des piqûres de méduses !

Mais ce sont des problèmes que nous pouvons éviter avec suffisamment d’attention. Un écran solaire adapté et une concentration accrue pendant la cuisson suffiront.

meduse

Par contre, la piqûre de méduse arrive souvent quand il est déjà trop tard. Nager tout en veillant à essayer de les repérer peut ne pas suffire à les éviter.

Une légende sur les piqûres de méduse

C’est pourquoi, face à ce fléau de l’été, il faut savoir réagir. D’autant plus que Ton Mag ne vous cache pas qu’une légende urbaine circule depuis si longtemps que beaucoup la croient vraie.

Il suffirait en effet d’uriner sur une brûlure de méduse pour la calmer. Non seulement c’est faux, mais c’est aussi potentiellement dangereux.

Faisons le point sur les actions à adopter en cas de piqûre de méduse. Comme leur présence n’est pas toujours détectée et que nous n’allons pas arrêter de profiter de l’été à cause d’eux, il vaut mieux savoir comment guérir ce genre de blessure typique de l’été.

Ce sont souvent ceux qui ont déjà été piqués qui décrivent le mieux cette douleur. Ils disent alors que la piqûre de méduse est similaire à une sensation de brûlure immédiate.

Certains parlent encore plus volontiers d’une sorte de choc électrique. En effet, c’est la réaction de notre corps au venin présent dans ses longs bras de la méduse qui provoque cette sensation.

On sait également que le pic de douleur suite à une piqûre de méduse survient entre 20 et 30 minutes après l’accident.

Une vrûlure et des lésions cutanées

Et enfin, que la brûlure marque la peau en révélant des lésions cutanées rouges, semblables à des plaques d’ortie.

Si vous faites face à ce genre de blessure, ne doutez plus. Vous êtes juste en face d’une piqûre de méduse. Maintenant, il faut savoir comment réagir.

Et contrairement à ce que l’on peut entendre dans diverses séries télévisées notamment, il n’est pas impératif d’uriner sur la plaie. Car oui, la piqûre de méduse est une plaie.

Cependant, les plaies peuvent s’infecter et l’urine favorise les infections. En bref, réagir de cette manière peut permettre aux bactéries pour infecter la plaie. Alors que nous pensons que l’ammoniac pourra rapidement soulager la douleur.

Il faudra donc penser à désinfecter votre brûlure une fois qu’elle sera douloureuse sera calmé. Et pour calmer la douleur de la piqûre de méduse, il existe plusieurs astuces imparable.

Des astuces connues des agents présents dans les postes de secours des plages. Néanmoins, ne prenons pas de risques. En l’absence de services d’urgence à proximité, il est préférable de connaître vous-même les actions à mener.

D’autant plus qu’Ton Mag ne vous cache pas que la piqûre de méduse peut vous empêcher de marcher, voire de nager, pendant un moment.

Des conseils

Dans les colonnes du journal 20 minutes, la docteure en dermatologie Catherine Oliveres-Ghouti donne des conseils d’expert sur le sujet.

Tout d’abord, elle croit qu’il est important de se rappeler qu’il existe plus de 1 500 espèces de méduses. Et tant de piqûres de méduses différentes finalement. Les plus petites bêtes sont souvent les plus méchantes, causant les brûlures les plus douloureuses.

Le problème avec les méduses est que, parce qu’elles sont transparentes, vous ne les voyez souvent pas dans l’eau et vous pouvez les toucher accidentellement en nageant. , ajouta le docteur.

Indiquant également que dans de très rares cas, la douleur est si intense que les personnes touchées par la piqûre de méduse peuvent perdre connaissance! Un phénomène dangereux si la piqûre se produit pendant la baignade…

Le bon réflexe, qui est toujours plus facile à dire qu’à faire, est de rester calme. Il faut donc éviter de toucher sa plaie afin de ne pas augmenter la douleur de ce dernier.

Les méduses piquent des hameçons sortes de petites vésicules de venin sur la peau. Les lecteurs de Ton Mag l’auront compris, toucher sa blessure peut donc les déclencher.

Rincer la piqûre

Il est nécessaire de les retirer, mais pas avec la main. Il est nécessaire de rincer abondamment à l’eau de mer, sans frotter. Tout cela avant de retirer les dards restants avec une pince à épiler.

Ensuite, vous pouvez appliquer du sable sur la piqûre de méduse et l’enlever à l’aide d’un morceau de carton rigide, par exemple.

Enfin, pour finir d’endormir la douleur, il est possible de tremper sa blessure dans de l’eau salée et chaude. Le médecin peut également prescrire une crème à base de cortisone.

méduse

Et il ne sera pas nécessaire d’exposer sa blessure au soleil pendant qu’elle disparaît.