Pierre Perret : A 85 ans, il est totalement révolté, les raisons.

En effet, le temps a beau passer, Pierre Perret n’a jamais abandonné les concepts auxquels il croyait dans sa jeunesse, les détails.

Pour comprendre comment cet artiste a toujours défendu l’irrévérence et l’insolence, il suffit de se souvenir de quelques unes des chansons que Pierre Perret a chantées, dont certaines sont devenues de véritables emblèmes !


age de pierre perret

Pierre Perret : En 1971, sa chanson La Cage aux oiseaux, inspirée de l’histoire vraie d’un prisonnier américain qui avait ouvert les cages d’un magasin d’oiseaux juste après sa sortie de prison, avait un tel impact que les enfants affluaient pour libérer leurs perruches et autres canaris pendant des mois ! Les Jolis Camps d’été, qui en 1966 décrivaient la triste situation des enfants laissés entre les mains de moniteurs plus ou moins zélés pendant l’été, étaient censurés depuis six mois à la radio !

age pierre perret


Citons bien sûr Le zizi, publié en 1975, qui a créé le scandale, avec des pro et des anti Pierre Perret qui s’affrontent… Qui ignore son hit Lily, qui raconte l’histoire tragique d’une jeune Somalienne arrivée dans la capitale et confrontée au racisme ? “On la trouvait plutôt jolie Lily / Elle est arrivée des Somalies Lily / Sur un bateau rempli d’émigrants / Qui sont tous venus de leur plein gré / Vidant les poubelles à Paris. Elle nous croyait égaux, Lily. Au pays de Voltaire et d’Hugo Lily”.

college pierre perret

” De nos jours, dans toutes les écoles, cette chanson est enseignée aux enfants dès leur plus jeune âge. Et c’est là que ça doit débuter ! Les enfants, je crois qu’on ne leur enseigne jamais ces valeurs assez tôt”, a affirmé son créateur, très ému, lors de l’émission C à vous, le 18 juin. Après avoir présenté une jolie séquence filmée quarante-trois ans plus tôt, où l’on voit Pierre Perret interpréter ce titre phare, l’artiste a ajouté : “J’y crois encore et je n’arrêterai jamais ! »

lily pierre perret


Et lorsque Pierre Perret dit “jamais”, il ne triche pas. La preuve est que si, durant la période du confinement, de nombreux artistes ont décidé de partager des moments intimes au quotidien, Perret s’est tu. Dans le silence, il travaillait.

Bien sûr, il a suivi les événements à la télévision, les affirmations de ceci ou de cela sur la pandémie, les affirmations d’un autre, les conseils, les contradictions… Et, ne voulant plus, face à tant de brouhaha et de confusion, il ne pouvait s’empêcher de prendre sa plume et de lancer un nouveau message, en chanson bien sûr, à son public.

La suite ========>