Pierre-Jean Chalençon au plus mal et ruiné ! Découvrez pourquoi.

Pierre-Jean Chalençon serait endetté à cause de son Palais Vivienne. Il aurait même dû se séparer de certains de ses plus grands trésors datant de l’époque napoléonienne.

Depuis plusieurs années, Pierre-Jean Chalençon est à la recherche d’objets et d’œuvres d’art de l’époque napoléonienne, afin de constituer une magnifique collection.

Pierre-Jean Chalençon endetté ?

Pour ce faire, l’ancien acheteur de l’Affaire Conclue, a mis beaucoup d’argent. Seulement voilà : selon nos confrères du Figaro, l’ancien acolyte de Sophie Davant a dû se séparer de certains de ses biens les plus précieux. Pourquoi a-t-il fait cela ? Eh bien, parce que son palais lui coûterait très cher.

chalençon pierre jean

Ainsi, ce samedi 12 mars, plusieurs œuvres seront proposées à la vente aux enchères d’Osenat à Fontainebleau.

Pierre-Jean Chalençon met notamment en vente l’une des trois seules lettres en anglais connues de la main de Napoléon, ou encore la plaque dite plaque de quartier général, prise par l’Empereur lors de son exil à Sainte-Hélène. En 2021, le collectionneur avait déjà décidé, avec tristesse, de se séparer de cinquante pièces de collection.

La fin du succès pour le collectionneur ?

Un choix dont Pierre-Jean Chalençon se serait bien passé. En effet, il aurait préféré garder les fameux objets : J’ai vendu, non par joie, pour payer les frais financiers de mon Palais Vivienne, pour lequel je me suis endetté au moment de l’achat, soit 30 000 à 40 000 euros par mois, alors que je n’ai reçu aucune aide de l’État pendant la pandémie.


J’ai failli tirer mon chapeau à la France mais j’aime toujours Napoléon. Au lieu de couper le tronc, j’ai préféré couper les branches de ma collection.

Très attaché à son Palais Vivienne, Pierre-Jean Chalençon préfère se séparer de ses biens les plus précieux. Malgré cela, l’ancien repreneur de l’Affaire Conclue a plusieurs projets pour l’avenir.

Des projets qui le remettront sur le devant de la scène : J’ai en ligne de mire le Musée de Saint-Omer et je vais lancer le NFT (jeton non fongible) de Napoléon, un immense musée virtuel. Il veut aussi faire des films et des émissions de télévision et de radio. C’est tout ce qu’on lui souhaite en tout cas.

Pierre-Jean Chalençon attaque un journaliste

Suite à cet article, Pierre-Jean Chalençon n’a eu d’autre choix que de réagir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas du tout été tendre avec le journaliste du Figaro.

En effet, selon l’ancien repreneur de l’Affaire Conclue, tout ce qui est écrit est faux : Je suis totalement dégoûté par l’article ignoble paru dans Le Figaro ce matin !.

pierre jean chalencon

Je démens totalement les allégations de ce soi-disant ami journaliste ! !! Une honte pour le journalisme ! !! Une femme jalouse en fin de carrière….. Je me porte très bien et ma collection aussi ! !!! Longue vie à Napoléon ! C’est tout.

Réagissez à cet article