Pénurie de moutarde : Bientôt un retour dans nos rayons ?

La moutarde n'a toujours pas fait son retour dans nos rayons. On vous explique les raisons de cette pénurie et la date potentielle de son retour... Ce n'est pas pour tout de suite...

Comme vous le savez, la moutarde est rare pour plusieurs raisons. La sécheresse au Canada et la guerre entre l’Ukraine et la Russie.

Donc, la moutarde est devenue précieuse est rare sur les étagères. Et quand on a la chance de trouver les fameux pots, ils sont très chers !

Entre problèmes de production, d’approvisionnement et de prix, quand peut-on espérer retrouver notre chère moutarde sur nos tables à un prix convenable ?

penurie moutarde

La ville de Dijon est très réputée pour la qualité de sa moutarde. Ainsi, les Français pensaient que le pays avait suffisamment de semences pour le produire.

Le retour de la moutarde ?

Hélas, non ! La France importe des graines de moutarde du Canada. Mais, ce dernier a connu une grande sécheresse au cours de l’année 2021, ce qui a réduit la récolte. L’une des conséquences du réchauffement climatique, car les températures ont été jusqu’à 50 ° degré…

Le Canada est le premier producteur et exportateur mondial. En juillet 2021, il y a eu un dôme de chaleur dans l’Ouest du Canada qui a réduit de 50% la récolte de moutarde brune.

Celle dont nous avons besoin pour faire de la moutarde de Dijon , selon les informations de Luc Vandermaesen, le directeur général de Reine de Dijon.

tarte tomate moutarde

Donc, logiquement, le Canada a limité ses exportations et augmenté ses droits de douane.

Et sans graines de moutarde, il est impossible de faire de la moutarde ! D’autres pays auraient-ils pu prendre le relais pour compenser ?

La guerre y joue aussi

Oui, la Russie et l’Ukraine ! Ils sont également de grands producteurs de graines de moutarde. La Russie arrive à la deuxième place mondiale et l’Ukraine à la cinquième place.

Mais, avec leur conflit qui a éclaté en février, l’Ukraine a arrêté sa production tandis que la Russie était sanctionnée. Mais, alors, reverrons-nous un jour ce condiment sur nos étagères ? Et si oui, quand ?

Pour Luc Vandermaesen, les Français devront être patients, car la situation ne va pas s’améliorer demain. Il regrette que cela prendra encore un peu de temps avant que nous puissions nous réapprovisionner.

lapin a la moutarde

Et, plus la moutarde est rare sur les étagères, plus son prix augmente. Pour preuve, son prix a augmenté de 14% sur un an, selon les informations de l’IRI.

Les prochaines vendanges auront lieu en Bourgogne en juillet et les plantes auront des graines pour travailler à partir de fin septembre.

La durée de production dépendra néanmoins de la météo des prochaines semaines, tant en France qu’au Canada, et de la quantité récoltée. Les semences canadiennes n’arriveront pas en France avant la fin de l’année.

Le transport est long

D’une part, parce qu’il est récolté plus tard qu’en France (août), d’autre part, parce que le temps de transport est beaucoup plus long.

Ne serait-ce pas l’occasion pour la France de redevenir maître de son destin et de faire pousser des graines de moutarde sur son sol ?

moutarde

Les producteurs bourguignons l’espèrent beaucoup et souhaitent tripler les surfaces cultivées de la région pour atteindre 10 000 hectares, soit environ 1% les surfaces cultivables de la région, selon Fabrice Genin, le président de l’Association des Producteurs de Graines de Moutarde de Bourgogne (APGMP).