Découvrez les meilleurs moments d'Une famille en or avec Patrick Roy.

Découvrez les meilleurs moments d’Une famille en or avec Patrick Roy.

Patrick Roy : L’occasion de retourner les meilleurs moments de la vie et surtout la carrière de Patrick Roy dans les années 90.

Ce vendredi 11 janvier, France 3 se propose de diffuser La télé des années 90 qui est un documentaire honorant et remémorant les animateurs et animatrices qui ont laissé leurs marques à la télévision dans les années 90, tels que Nagui, Jean-Luc Delarue, Thierry Ardisson, Christophe Dechavanne.

Parmi ces animateurs figure aussi Patrick Roy qui a assuré une animation remarquable et remarquée d’Une famille en or, Le Juste Prix, ou encore Intervilles sur TF1. Ce dernier a su gagner le cœur de son public grâce à son charme, sa bonne humeur et sa sympathie.

“Le grand bluff”
L’une des séquences du film ramène à cette anecdote sur le jour ou Patrick Sébastien s’était déguisé et transformé en un inspecteur de police Toulousain dénommé Michel afin de jouer un tour au Poitevin.

Une astuce qui a réussi au présentateur du Plus Grand Cabaret du Monde car ce dernier a pu troubler et déstabiliser Patrick Roy pendant plus de 5 minutes d’enregistrement lors d’une séance de tournage d’Une famille en or avant de révéler sa véritable identité.

Qui est Patrick Roy?

Patrick Boyard dit Roy est né en 1952 à Niort de parents professeurs de sport à Poitiers, qui ont assuré son éducation familiale. Patrick Roy vivait une belle et grande histoire d’amour avec Karine, sa fiancée. Il entretenait des rêves de piloter une Porsche malgré le fait qu’il fut atteint d’un cancer des os impitoyable qui a fini par avoir aura raison de lui, en dépit de sa détermination sans failles.

L’illustre animateur du Juste Prix et d’Une famille en or sur TF1 est décédé le 18 février 1993, à l’âge de 41 ans. Étienne Mougeotte était chargé d’annoncer le décès de celui qu’on surnommait le “gendre idéal” au JT.

Deux jours plus tard, le samedi 20 février 1993, le corps de Patrick Roy a été déposé dans une tombe de marbre noir dans le petit cimetière de Saint-Benoît, à Poitiers. Ses obsèques ont rassemblé une foule immense composée d’un peu plus de 3 000 anonymes mais également de stars du petit écran d’alors.

Des personnalités célèbres tels que Michel Drucker, Yves Mourousi, Pierre Douglas, et Jean-Pierre Foucault qui était un proche du défunt et qui a signé la préface du livre Patrick Roy, rédigé par Colette et Pierre Boyard (ses parents), aux éditions Hachette/Carrère en 1994, ont répondu présents lors des funérailles de Patrick Roy.

Si son mal l’a fait disparaitre du petit écran, il ne pourra toutefois pas l’enlever des cœurs des téléspectateurs, qu’ils soient Poitevins ou non.