Patrick Poivre d’Arvor accusé de VI0LS : Une septième femme porte plainte.

Patrick Poivre d’Arvor

Bien que la situation de Patrick Poivre d’Arvor s’annonce compliquée, il fait face à de nouvelles accusations. BFM TV annonce effectivement ce 21 juin 2021 qu’une septième plainte vient d’être déposée.

Alors que la situation de Patrick Poivre d’Arvor semblait vraiment problématique, l’affaire s’alourdit.

ppda

En effet, un reportage de BFM TV publié ce lundi 21 juin indique que PPDA doit désormais faire face à une nouvelle plainte. Une femme accuse l’ancien présentateur de TF1 d’avoir abusé d’elle il y a plusieurs années.

Affaire Patrick Poivre d’Arvor : une ancienne collègue affirme qu’il a abusé d’elle

De nouvelles accusations très graves

Selon nos confrères de BFM TV, Patrick Poivre d’Arvor serait loin d’en avoir fini avec ses ennuis judiciaires. En effet, la chaîne d’information a annoncé ce lundi 21 juin qu’une 7e plainte a été déposée contre l’ancien présentateur du journal télévisé de TF1.

En effet, quatre femmes avaient déjà déposé une plainte pour agression. Dans le même temps, PPDA doit désormais faire face à trois plaignantes qui affirment avoir été victimes de relations forcées de la part du journaliste.


En réalité, une ancienne collègue de PPDA a envoyé une lettre au procureur de la République de Nanterre le week-end dernier. Dans cette lettre, la jeune femme fait un récit très précis des événements qu’elle a dû subir dans le bureau de Patrick Poivre d’Arvor il y a quelques années.

D’après ses déclarations, il ne s’agissait pas de harcèlement ou de propos déplacés, mais d’actes beaucoup plus graves. En d’autres termes, le journaliste l’a obligée à se soumettre de force.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que cette plaignante sera entendue par la justice. Elle avait déjà été entendue dans la même affaire, mais n’avait pas porté plainte. Mais il semble qu’elle ait changé d’avis aujourd’hui.

Les suites d’une affaire de plus en plus compliquée

Le 4 juin, BFM TV a rapporté que trois nouvelles plaintes avaient été déposées contre PPDA. Mais les victimes présumées ne souhaitaient pas que cela aille plus loin, car les faits auraient pu être prescrits.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gossip Room (@gossiproomoff)


Mais là aussi, elles ont changé d’avis et ont finalement demandé au procureur de Nanterre de poursuivre l’affaire. Les charges contre Patrick Poivre d’Arvor continuent donc de s’accumuler, si tous ces faits s’avèrent vrais.

En effet, il est bon de rappeler que pour l’instant, Patrick Poivre d’Arvor est toujours présumé innocent de toutes les accusations portées contre lui. D’ailleurs, l’ancien compagnon de Claire Chazal a toujours vigoureusement nié avoir quoi que ce soit à se reprocher.

Pour lui, toutes ces relations ont toujours été consenties et il n’a jamais eu le moindre geste déplacé envers une représentante féminine. Cependant, la description qui en est faite par plusieurs témoins le décrit effectivement comme un homme plus qu’entreprenant avec les femmes.

Certains anciens collègues parlent même d’un véritable prédateur. Au sein de la rédaction de TF1, on murmurait à l’époque que les jeunes stagiaires étaient invités à ne jamais rester seuls en sa présence.


D’autres témoignages semblent confirmer que certaines femmes étaient très loin d’apprécier son attitude. Dans le même temps, d’autres vont beaucoup plus loin et décrivent Patrick Poivre d’Arvor comme un criminel.

Les origines du scandale

Pour comprendre la situation actuelle de Patrick Poivre d’Arvor, il est bon de revenir quelques mois en arrière. Tout a commencé avec les déclarations de Florence Porcel, la première femme à porter plainte.

Patrick Poivre d’Arvor

Au début de l’année, l’écrivaine a créé un véritable séisme médiatique après avoir accusé PPDA d’abus répétés à son encontre. Elle affirmait avoir été forcée par le journaliste à s’offrir à lui à plusieurs reprises entre 2004 et 2009. A de nombreuses reprises, Florence Porcel a réitéré ses accusations tant dans la presse qu’auprès des enquêteurs.

Ces révélations semblent avoir ouvert une brèche et libéré la parole de certains. En effet, après cette première plainte de Florence Porcel contre Patrick Poivre d’Arvor, les témoignages en sa défaveur ont afflué.

PPDA a alors fait l’objet de nombreuses déclarations affirmant que l’homme avait beaucoup de choses à cacher. Au cours de sa carrière, la star de TF1 aurait croisé la route de plusieurs jeunes femmes qui ne gardent pas un bon souvenir de ces rencontres.

Selon elles, elles étaient très pressantes pour satisfaire ses besoins. En cas de refus, elles affirment qu’il passait à l’acte. Ces allégations sont toujours vigoureusement démenties par le principal mis en cause dans cette affaire !


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !