Pascal Obispo : le chanteur blessé par balle, triste nouvelle.

Invité de Ça ne sortira pas d’ici, l’émission de France 2 animée par Michel Cymes le mercredi 20 novembre, Pascal Obispo qui souffle ses 55 bougies est revenu sur son parcours professionnel, sur sa femme Julie Hantson qui a accordé à cette occasion sa première interview, sur son “sentiment d’abandon” après le départ de son père ou encore sur l’éducation de ses enfants.

Le chanteur et coach de The Voice est également revenu sur un “moment compliqué” survenu le 28 juillet 1997, à Ajaccio, en Corse, alors qu’il était sur scène.

“On m’a tiré dessus”, a expliqué l’interprète de Millésime. Et de poursuivre : “C’était une histoire dans un couple, je pense une histoire de jalousie. Quelqu’un qui a tiré…

A priori, elle (sa femme, ndlr) a dit ‘Obispo je me le fais quand je veux’, et l’homme a dit ‘moi aussi je me le fais quand je veux’. Et puis en fait il nous a tiré dessus“.

Michel Cymes a tenu à rappeler que le chanteur avait été visé avec une carabine à plomb. “Si c’était tombé 2 cm plus bas que le sourcil, j’avais l’oeil crevé.

Il a tiré aussi dans le pied et sur mes musiciens aussi” a précisé Pascal Obispo.

Pascal Obispo concert

Sa cicatrice due à un accident

Après ce règlement de comptes, Pascal Obispo n’avait plus chanté à Ajaccio et a fini par y retourner après 22 ans d’absence et heureusement, tout s’est “super bien passé” :

“Ce qui est compliqué, c’est qu’on a une appréhension, mais c’était surtout la tête des gens qui était bizarre parce qu’ils pensaient voir un fantôme…”, a-t-il confié.

Michel Cymes a enfin interrogé le chanteur sur sa marque au sourcil et les vraies raisons de cette fameuse cicatrice au sourcil.

Pascal Obispo

Sans aucun lien d’ailleurs, avec ce tragique événement : “Je suis tombé d’un camion quand j’étais petit.

La tête la première. Et donc ça m’a laissé une cicatrice que j’exagère” pour son style a-t-il dévoilé avec franchise.