Avant même la sortie de son nouvel album, David Hallyday attaqué.

Nouvel album de David Hallyday ! Dans quelques semaines, le 7 décembre, David Hallyday sortira son nouvel album intitulé J’ai quelque chose à vous dire.

Une annonce qui vaut au fils du Taulier d’être accusé de vouloir tirer avantage du premier anniversaire de la mort de son père.

Le 13e album de David Hallyday, J’ai quelque chose à vous dire, comportera 11 titres. Prévu dans les bacs le 7 décembre prochain, l’opus, inspiré par ses relations avec Johnny, fait déjà beaucoup parler. Ce vendredi 16 novembre, sur le plateau de TPMP People, diffusé par C8, Luc Angevert, rédacteur en chef de Closer.fr, a estimé que la sortie du disque n’était qu’un grand coup de communication.

nouvel album David Hallyday

« Il sort l’album le 7 décembre, deux jours après l’anniversaire de la mort de son père, en disant dans Le Parisien: « c’est le hasard du calendrier, je n’ai pas fait exprès, c’était la seule date possible »… C’est carrément mensonger!”, s’est emporté le journaliste, également chroniqueur de Matthieu Delormeau.

David Hallyday, un opportuniste cherchant à tirer profit du décès de son père? L’attaque est d’autant plus violente qu’il s’est réjoui du succès du dernier album du rockeur. Dans une interview au Parisien, parue en début de semaine, le fils aîné de Johnny s’était déjà justifié sur son propre disque, dont il a entamé l’enregistrement en février dernier : « J’avais fini l’album en mai et on devait le sortir initialement début octobre. »

David Hallyday attaqué

David Hallyday réalisera cependant que l’album posthume de son père est annoncé à la même période et décidera alors de décaler la sortie de son propre opus. »Je voulais à la fois éviter des faux et des mauvais débats et ne pas interférer avec sa dernière parole. Je voulais lui laisser de l’espace. Début décembre, c’était le seul moment. Il n’y a pas d’autres raisons.” Le chanteur, reparti en guerre contre Laeticia Hallyday, a par ailleurs précisé que son premier single Ma dernière lettre, dont sa sœur Laura a réalisé le clip, est bel et bien un hommage à leur père.

David Hallyday et Laura Smet : leur geste bienveillant à l’égard de Laeticia Hallyday

Au début de leur bataille judiciaire avec Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday ont choisi de se montrer cléments avec leur belle-mère, refusant de l’attaquer sur tous les fronts. Une attitude bienveillante qui aura fait long feu.

Oubliée la possibilité d’un accord, c’est la guerre. Alors qu’on pensait le clan Hallyday sur la voie de la réconciliation, ou tout du moins sur celle des négociations, la bataille a repris de plus belle autour de l’héritage de Johnny Hallyday. Après avoir réussi à obtenir le gel des droits d’auteur de leur père, Laura Smet et David Hallyday veulent aujourd’hui empêcher Laeticia Hallyday de toucher l’intégralité des royalties générées par les chansons du Taulier. Car cette source de revenus est un véritable filon pour la veuve du rockeur, surtout depuis le succès phénoménal de l’album posthume de Johnny Hallyday. Déjà écoulé à plus d’un million d’exemplaires, Mon pays, c’est l’amour va permettre à Laeticia, seule héritière du Taulier, de toucher le jackpot.

Laeticia Hallyday

Pourquoi avoir d’abord choisi de faire geler par la justice les droits d’auteur de Johnny Hallyday et pas ses royalties ? Contrairement à ce qu’on a pu penser, il ne s’agissait pas d’une erreur de la part de David Hallyday et Laura Smet. En réalité, même en pleine guerre de succession, les deux aînés du Taulier ont voulu faire un geste envers leur belle-mère. C’est ce qu’a révélé la journaliste Catherine Rambert dans TPMP People, ce vendredi 16 novembre : « Jusqu’à présent, David et Laura via leurs avocats n’avaient pas bloqué les royalties des albums, donc les revenus générés par toute la musique depuis la mort de Johnny. Ils ne voulaient pas à l’époque asphyxier Laeticia, c’était la seule raison pour laquelle ils ne l’ont pas fait. »

sortie de son nouvel album

Toutefois, Laura et David se sont aperçus que les conseils de Laeticia Hallyday tentent aujourd’hui de transvaser ces revenus dans les trusts américains dont la veuve du Taulier est la seule bénéficiaire. Une fois caché dans ces trusts, l’argent sera alors intouchable : « Ils ont découvert cet été que les revenus des royalties allaient peut-être être mis dans les trusts. Les trusts américains, c’est un coffre-fort. C’est bloqué aux Etats-Unis, on ne peut plus y avoir accès, ça ne rentre plus dans la succession. Donc ils ont fait bloquer ça de façon à ce que ça rentre dans la succession. Ils ont bloqué non pas tous les royalties mais 75%, c’est-à-dire la part des enfants. »

Les avocats de Laura Smet et David Hallyday ont fait une demande en référé afin que 75% des revenus générés par tous les albums de Johnny Hallyday, y compris le dernier, soient gelés. Les 25% restant correspondant à la part de Laeticia. Si la mesure était acceptée par la justice, la veuve du chanteur ne se retrouverait donc pas à la rue. Sans compter qu’elle a déjà encaissé une partie des sommes concernées grâce à l’énorme avance sur recettes touchée par Johnny pour son dernier album.